Plusieurs citoyens ont défendu leur opposition au projet de bunker qui devrait transformer le parking ouvert, gratuit et arboré, dit "des Mésanges" en parking payant de trois étages, au prix de l’abattage de tous les arbres et haies actuellement présents et d’une minéralisation totale du sol.
Nous reproduisons ci-dessous les arguments concernant l’impact économique, qui ont été défendus face aux représentants de la Ville de Wavre, des architectes du projet et des représentants de la société Indigo, initiatrice de celui-ci.

Sous l’angle économique, le projet du Parking des Mésanges nous semble bien caduc !

Tout d’abord, il n’existe à notre connaissance aucune étude économique qui justifie le projet. Ainsi donc 551 places payantes devraient attirer plus d’utilisateurs que 443 places gratuites (Moulin à Vent 108 places, actuel Mésanges 214 places, Henri Berger 27 et SNCB 94 places). Qui peut croire cela !

L’actuel Parking des Mésanges est actuellement sous-utilisé. Rares sont les jours où ce parking est complet. Permettez-nous de douter qu‘un parking gratuit sous-utilisé pourrait être rentable s’il triple sa surface et devient payant. Ce problème de rentabilité n’est pas le nôtre, il devrait plutôt faire réfléchir l’investisseur Indigo !

La disponibilité de places de parking gratuites en périphérie est déjà un réel problème à Wavre. Ce projet ne fera donc qu’aggraver la situation !
Bon nombre de commerçants, leur personnel de vente, des employés administratifs, des enseignants, des étudiants, etc… cherchent chaque matin une place de parking gratuite pour la journée. Devront-ils dorénavant PAYER pour venir travailler ? Devront-ils de plus en plus squatter des parkings privés de grandes surfaces pour trouver ce service gratuitement ?

L’actuel parking des Mésanges est particulièrement utile aux enseignants (Athénée) mais aussi aux étudiants de l’IFOSUP. Chaque cours à l’IFOSUP coûtera donc une place de parking, mais quelle belle promotion sociale épinglée au revers de nos mandataires locaux !

Ce parking est aussi bien utilisé par les professionnels des soins (kiné, aide-soignant(e)s, infirmièr(e)s, …) se rendant à domicile dans le quartier de la Loriette. Ces professionnels ont souvent du matériel à transporter. Eux aussi devront payer le parking, faire un détour pour atteindre leurs patients : le coût de la prestation de soins s’en ressentira durement pour le patient.

Pour le commerce local, ce projet nous paraît vraiment mal approprié.
Hors contexte, le parking des Mésanges n’est déjà pas bien situé par rapport au centre commercial. Il faut franchir un passage à niveau fermé 20 minutes par heure, il faut traverser l’avenue des Mésanges, future rocade de Wavre, voie à grande circulation. De plus, le client, chargé de paquets au terme de ses achats, doit affronter la dénivelée du terrain pour remonter au parking. Tout cela décourage le client !

Si en plus ce parking devient payant, c’est clair qu’il perd son rôle de « parking de délestage » car payer pour payer, les visiteurs essaieront en priorité de se garer en centre-ville. Le client accepte de payer un parking pour se garer à proximité des commerces, pas pour se garer en périphérie.
Une autre question se pose : quels seront les apports en parkings de substitution pendant la durée des travaux ? Une mise à disposition d’un nombre de places de parkings gratuites, équivalent à l’actuel parking des Mésanges doit être liée à l’obtention du permis.

Une fois de plus, les commerçants répètent que la vente de la concession de tous les parkings de la ville à la société Indigo est une des plus mauvaises mesures prises pour le développement commercial de notre cité. Dans les 3 mois qui ont suivi la prise en main des parkings par Indigo, la fréquentation des commerces a accusé une perte de 12 à 17% de clientèle. La société Indigo crée son chiffre d’affaire au détriment de celui des commerçants locaux. La ville de Wavre n’a plus aucune maîtrise ni de ses parkings ni des surfaces de voiries réservées au parking. La transformation du parking des Mésanges par la société Indigo serait une nouvelle preuve de l’abdication des pouvoirs locaux face à une société privée.

— -

Dossier "Parking des Mésanges" à Wavre : les différents articles.

- Parking à Wavre : de mauvais choix en choix du pire
- Il faut verdir le parking des Mésanges
- Parking des Mésanges : un crime contre l’Environnement
- Parking des Mésanges : l’impossible mobilité
- Parking des Mésanges : un labyrinthe infernal pour les riverains
- Parking des Mésanges : un coût social inacceptable
- Parking des Mésanges : économiquement absurde !

Image par Darko Djurin de Pixabay