Alors que la majorité des communes branbançonnes, y compris Wavre, ont décidé, pour de bêtes et stupides raisons éthiques, de boycotter les retransmissions de la Coupe du Monde au Quatar, ce ne sera pas le cas au Centre sportif de Wavre. Grâce à l’agence Connexion et au gérant de la cafetaria, 500 Wavriens privilégiés (et uniquement eux, quelle chance, ils ont, le monde entier les envie !) pourront profiter des matches des Diables rouges sur un écran de 12 m2 au centre sportif de Wavre. Selon le gérant du village gaulois (euh, plutôt wavrien, sorry...) qui résiste ainsi à l’envahisseur de la pensée moralisatrice, "il y aura des hamburgers, hot dogs pour les petits creux et un beau choix de bières, softs et vins... Bref, tout ce qu’il faut pour passer un bon moment."

On nous souffle dans l’oreille (mais nous n’avons pas pu vérifier l’information) qu’à chaque gorgée de bière, un euro sera versé aux familles des 6500 ouvriers tués sur le chantier, et que la cuisson des hamburgers et hot dogs sera faite de telle façon qu’elle compensera les milliers de tonnes de CO2 nécessaires au refroidissement du stade en plein désert pour que nos Diables n’y vivent pas... en enfer (ah ! ah !).

On ne peut que féliciter l’agence Connexion et le gérant du Centre sportif de Wavre pour avoir ainsi ramené l’éthique footbalistique à ce que l’humanité a de plus essentiel : des hamburgers, des hot dogs et un beau choix de bières, softs et vins. Ceux qui disent (bêtement) qu’elle pourrait aider à faire avancer les droits de l’homme comprendront la profondeur de ce message. Mais au Quatar, ils sont heureusement en prison (ou déjà exécutés).