Nous sommes en 17, en hiver, presqu’à Noël. Et Noël, où que l’on soit, quoi que l’on vive, quand on le veut, c’est toujours une occasion d’être heureux.
Etre heureuses, ces femmes, ces infirmières, ces bénévoles, installées juste derrière les lignes de front, essaient de l’être de toutes leurs forces, de toute leur foi.

Rien de plus vivant qu’un hôpital, parce que c’est là qu’on y défend chaque existence, c’est là qu’on y cultive l’espoir, c’est là, plus que partout ailleurs, que l’amour se mesure et s’éprouve....

Les hommes sont ailleurs, mais dans toutes les pensées.
Alors, elle vivent, ces femmes, elles agissent, elles luttent, elles s’amusent avec détermination de tout, d’elles-mêmes, de leurs drames, de leurs petits travers, de leurs folles espérances avec la certitude que demain sera beau et que, passé les orages, tout repartira...comme en 14...mais sans la Guerre.

Une pièce écrite pour le courage de ces femmes qui, dans les tourments de la Grande Guerre, face à l’horreur de l’incompréhensible, ont voulu conserver malgré tout leur confiance en l’Homme.

De Dany Laurent
Mise en scène de Yves Pignot
Avec : Marie Vincent, Valérie Karsenti, Pierre-Vincent Chapus, Rosalie Symon, Colette Venhard

Du 22 au 28 novembre 2004
Du lundi au samedi à 20h30
Le dimanche à 15h30

Au Centre Culturel d’Auderghem
183 Boulevard du Souverain
1160 Bruxelles
Infos et réservations : 02/660 03 03

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.