A l’occasion du bicentenaire de son indépendance et du centenaire de sa révolution, le Mexique se dévoile durant 3 mois de festival au Palais des Beaux-Arts. Au menu : 5 expositions dont une approche intimiste de Frida Kahlo et « Imágenes del mexicano »

Derrière les clichés du dieu aztèque Quetzalcoatl, de la Vierge de Guadalupe et du révolutionnaire au sombrero, se révèle, trois mois durant, une nation riche et complexe qui n’en finit pas d’imaginer et de déconstruire sa « mexicanité ».

Les cinq expositions présentées au printemps au Palais des Beaux-Arts donnent un bel aperçu de la culture mexicaine tant historique que plus contemporaine. L’exposition-phare Imágenes del mexicano esquisse en 150 portraits le « Mexicain » vu par des artistes mexicains et étrangers comme Hermenegildo Bustos, Frida Kahlo, Diego Rivera, David Alfaro Siqueiros, Sergei Eisenstein, Tina Modotti... Ensuite, Frida Kahlo y su mundo invite à pénétrer dans l’univers d’une des plus célèbres artistes mexicaines. L’exposition regroupe la totalité de la collection Kahlo du Musée Dolores Olmedo (19 peintures, une eau-forte et 6 dessins), complétée par des photos de famille, d’amis et de l’environnement de l’artiste. La photographie et l’architecture seront aussi représentées avec Mundos mexicanos. 25 photographes contemporains et Mexican Modernisms. Enfin, le public pourra découvrir, avec The Mole’s Horizon, le travail d’artistes contemporains dont Miguel Monroy, Edgardo Aragón, Daniel Guzmán, Jorge Satorre, Ilán Lieberman, Teresa Margolles, Yoshua Okón, Sergio de la Torre et Francis Alÿs.

Outre ces 5 expositions, les arts vivants font également battre le cœur du festival ¡ México ! Les amateurs de musique pourront vibrer au rythme de la musique baroque et traditionnelle avec Tembembe Ensamble Continuo et découvrir le foisonnant répertoire pour percussions du quatuor mexicain Tambuco. En littérature, rencontre avec Jorge Volpi et Paco Ignacio Taibo II, deux dignes successeurs de Carlos Fuentes. La poésie aura aussi une place de choix avec 5 poètes invités - dont Eduardo Lizaldo et Victor Manuel Mendiola (21.02.10) - qui témoigneront de la vitalité de la poésie mexicaine depuis Octavio Paz. Le cinéma sera de la partie avec un panorama du nouveau cinéma mexicain (à la CINEMATEK) et une journée consacrée au nouveau documentaire mexicain en présence des réalisateurs. Enfin, Claudio Valdés Kuri, déjà acclamé au KunstenFestivaldesArts et aux Wiener Festwochen, présentera deux de ses mises en scène El Automóvil Gris (17.04.10) et El Gallo (20.04.10). Le 21 mars, la Fête au Palais prendra les couleurs du Mexique. Enfin, le public belge pourra goûter en famille à la lucha libre. Cette forme spectaculaire de catch, très populaire au Mexique, est un des événements à ne pas manquer du festival !

Palais des Beaux Arts
Infos & Tickets
T 02 507 82 00
info@bozar.be
tickets@bozar.be

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.