On se souviendra de la présentation de son premier recueil « Le guide pratique du Mâle Moderne », avant de découvrir son deuxième roman « La Femme moderne » et de voir son exposition « Rétrospective 2005 » en avril 2006.
Cette fois, Virginie VANOS revient à la galerie Intimerrance pour présenter ses toutes dernières photographies.

Femme qui tente de vivre de ce qu’elle aime et qui aime ce qu’elle vit, c’est un caméléon, toujours prêt à changer de peau. Parfois un peu fantasque, elle ne se sent néanmoins pas du tout artiste. Infatigable, elle pose, elle expose, elle écrit, elle court le casting car elle est aussi comédienne, et productrice.

De modèle qu’elle est toujours, elle passe de l’autre côté de l’objectif grâce à son compagnon, le photographe français Julien BONICKI, bien connu des amis d’Intimerrance. Au départ, VV, comme la surnomme ses amis, rechignait pas mal car elle ne se sentait strictement aucune vocation de photographe. Mais quand elle a découvert qu’elle pouvait peindre le monde tel qu’elle le rêvait plutôt que tel qu’elle le voyait, ça a été pour Virginie une révélation : Elle avait l’impression de pouvoir exploiter le côté " poétique " de sa personnalité, face cachée qui a été d’autant plus occultée avec l’écriture satirique et autres activités bien terre-à-terre.

Ainsi, la boucle est bouclée... Chacun de ses moyens d’expression correspond à une des nombreuses Virginie qui vivent en elle.

Vous pouvez prendre connaissance de ses réalisations photographiques sur son site www.virginievanos.ovh.org.
A voir à la galerie Intimerrance, rue Vandervelde, 95 à 6110 MONTIGNY-LE-TILLEUL du 20 septembre au 11 octobre 2008 le mercredi et samedi de 15 à 17 heures et le vendredi de 17 à 19 heures ou sur rendez-vous.

Le vernissage de l’exposition se tiendra le vendredi 19 septembre 2008 de 19 à 21 heures en présence du romancier belge Luc DOYELLE qui présentera son nouveau roman « Les liaisons presque dangereuses ».

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.