::: Agenda ::: ::: Lire ::: ::: Jouer ::: ::: Cliquer ::: ::: Bouger ::: ::: Consommer ::: ::: Zapper :::





*** A ne pas rater ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.

*** Conseillé par WEEK-ENDS.BE ***

Pas de conseil particulier pour l'instant.
Pour accéder à l'agenda complet cliquer ici

[:::: Imprimer cet article :::: ]

::: Uncharted 3 : l’illusion de Drake :::

  

Uncharted fait partie des références dans les jeux d’action/aventure. Avec ce nouveau titre, les développeurs frappent fort : les joueurs vont être entraînés dans une palpitante aventure autour du monde. Petites natures, s’abstenir, il va leur falloir de la persévérance, de l’astuce et pas mal de vivacité. Action au programme !

Le héros de la série s’appelle Nathan Drake. C’est le descendant de Sir Francis Drake, le célèbre explorateur-esclavagiste qui fut le premier Anglais à faire un voyage autour du monde. Avec de tels gènes, pas étonnant que son arrière-arrière-arrière-...-petit-fils soit devenu lui-même un explorateur dans l’âme. Appréciant de parcourir le monde à la recherche de l’aventure. Et il sera servi ici.

Car, dans les 22 chapitres qui constituent celle-ci, il va suivre les traces de son père tout en étant obligé de s’adapter au monde contemporain et à sa violence extrême lorsqu’on se trouve dans l’un de ses points chauds.

Alternant les phases de combat en corps-à-corps, de tir, d’exploration dans des décors sublimes mais extrêmement dangereux dont chaque élément représente un danger potentiel, il aura besoin de toute sa dextérité pour survivre. Un pas de côté, et voilà le sol qui s’effondre sous lui. Un autre, et c’est la plate-forme sur laquelle il se trouve qui bascule. Le risque de finir à l’état de steack tartare est maximal tout au long d’un jeu qui semble ne jamais s’arrêter.

Drake cogne, virevolte, parfois confronté à plusieurs ennemis en même temps, tout en tentant de trouver à sa portée des objets qu’il pourra utiliser pour liquider plus rapidement ses adversaires. Qui, lorsqu’ils auront choisi de passer aux armes à feu plutôt qu’au combat à mains nues, ne lui laisseront aucune seconde de répit. L’obligeant à être le plus mobile possible pour éviter leurs projectiles. Ou à être extrêmement silencieux pour s’en approcher et les abattre par surprise. Ce qui, vu la puissance de certains d’entre eux, très impressionnants et surarmés, est la seule chance de ne pas terminer dans l’état peu enviable décrit plus haut.

Pour le joueur, l’adrénaline est donc permanente. D’autant plus que, contrairement à d’autres jeux où l’armement se déchaîne automatiquement, il faut ici armer manuellement le sien, et "réellement" viser les adversaires. Tout en évitant leurs tirs. Autant dire que les morts malheureuses se succèdent les unes aux autres sans discontinuer. Pas grave : elles permettent d’apprendre et de revoir sa stratégie. Ca rend intelligent, les jeux vidéo...

Les rebondissements n’arrêtent pas, on est en permanence à bout de souffle comme si l’on se trouvait en plein milieu d’une aventure d’Indiana Jones. Et la perfection du passage des cinématiques mettant en condition le joueur, et des scènes d’action proprement dites, ajoute à ce sentiment d’immersion.

Graphiquement, les décors sont du même (haut) niveau. Extrêmement variés, léchés, somptueux. Un magnifique voyage dans des lieux superbes, qui dépaysent sans cesse le joueur en le plongeant dans des environnement totalement différents. Tous artistiquement très réussis.

Cerise sur le gâteau, il est possible d’y jouer à plusieurs, soit hors ligne, soit via internet, avec des modes de jeux inédits ; soit en mode compétition, chacun pour soi, soit en mode coopération, avec des missions bien précises à réaliser. Et, enfin, si le jeu, une fois terminé, ne vous a pas suffi, vous pourrez le refaire en tentant d’y trouver la centaine de trésors cachés. Bonne chance !

Un scénario en béton, des environnements variés et soignés, une action qui ne se calme jamais, un gameplay qui change régulièrement, un mode multijoueur particulièrement convivial... Que rêver de mieux quand on aime les jeux de ce type ? C’est, pour ceux-ci, ce qu’on appelle un "incontournable". Et il le mérite !

(par Patrick Pinchart)


[:::: Imprimer cet article :::: ]


Rechercher sur le site: