L’exposition de Noël à la Basilique est une tradition désormais bien établie. Après une interruption due à l’exposition Da Vinci (plus de 300.000 visiteurs), c’est, coïncidence heureuse, l’Italie qui sera à l’honneur pour cette édition 2008 ; la huitième depuis le « Noël en Provence » de 2000.

L’Italie est un pays « particulier » dans le domaine des « presepi », des crèches de Noël. Quasiment chaque village, chaque ville organise son concours de crèche et cette tradition, toujours vivace, amène chacun à créer, l’année durant, sa merveille qu’il présentera fièrement pour les fêtes de Noël. Il s’ensuit de véritables trésors de patience, d’ingéniosité, à laquelle, bien souvent, la famille toute entière a contribué. Si chaque région a son style, de Turin à Bari, c’est bien sur la tradition napolitaine qui est la plus célèbre. Sous un style de « Temple Romain », les « Presepi » napolitains font la part belle à la Comedia Del Arte avec ses personnages grimaçants, toujours excessifs, toujours extraordinaires. Un véritable artisanat d’art s’est créé, couvrant désormais plusieurs générations. Les artisans napolitains ont d’ailleurs une solide réputation à travers le monde entier. Rassembler de telles pièces n’a pas été aisé et a nécessité plusieurs années de préparation. Plusieurs collectionneurs, tant belges que français ont pu, au fur et à mesure des années, acquérir ces pièces uniques au monde, représentant à la fois les traditions populaires et élitistes d’une Italie idéalisée.

ATTRACTION PHARE : LA CRECHE-THEATRE DE VENISE

Ville unique, ville magique, ville des eaux, du théâtre, de la musique et de la peinture... 1000 ans d’histoire de Venise se déroulent sur les 20 mètres de largeur, 6 mètres de profondeur et 4 mètres de hauteur de la Crèche - Théâtre. 200 personnages vénitiens dont parmi eux beaucoup d’automates, accompagnent une étonnante Sainte Famille installée sur un bateau... On est à Venise ! Le Carnaval et sa Comedia Del arte, la place Saint-Marc, le Rialto, la ville bourgeoise du XVIIIème, la Sainte Famille conduite par des anges aux visages de gondoliers... Venise va, bouge, court, galope, frémit d’une vie trouble et complexe qui unit, en un seul souffle, sa lagune sombre et son architecture d’anthologie. La musique ajoute à la magie que ressent le spectateur.

SES CREATEURS

Giorgio Spiller est l’un des Vénitiens qui a le plus oeuvré pour redonner vie et force au carnaval. Il est à l’initiative de cette crèche et en a conçu l’architecture générale à partir des oeuvres de Canaletto, Carpaccio et Bellini. Guerrino Lovato, élève de Giorgio Spiller, a réalisé tous les éléments du décor, les sculptures et les personnages de cette immense fresque.
Trois semi-remorques ont été nécessaires au transport et six jours de montage par une équipe de huit techniciens spécialisés ! Et sa première présentation à Paris attira quelques 165.000 visiteurs ! C’est donc un ensemble exceptionnel qui sera présenté pour la première fois en Belgique. Nul doute que, tant les enfants que les parents seront émerveillés par cette création unique.

Basilique Nationale de Koekelberg
29 novembre 2008 - 18 janvier 2009

Horaire d’ouverture :
Tous les jours de 10h00 à 18h30 (fermeture billeterie à 17h30), le dimanche de 13h00 à 18h30 (fermeture billeterie à 17h30). L’exposition est très documentée. Pas de visite guidée. La visite moyenne, y compris la panorama de la Basilique, dure une heure.

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.