L’exposition The Void illustre sur base d’une certain nombre de maquettes gigantesques, de plans et de photographies, onze projets conçus par les architectes Gonçalo Byrne et les frères Aires Mateus. Ainsi naît un dialogue captivant entre deux oeuvres occupant une place marquante dans la pratique architecturale du Portugal.

Les deux bureaux d’architecte, aussi bien celui de Gonçalo Byrne que celui des frères Aires Mateus, sont basés à Lisbonne. Ils ont chacun signé les décennies passés une oeuvre volontaire occupant une place importante dans le paysage de l’architecture contemporaine portugaise. Leur travail posé et très précis va à la recherche des principes évidents de l’architecture et questionne la tradition séculaire de cette discipline.

Tant pour Byrne que pour les frères Aires Mateus, un bâtiment n’est pas considéré dans un premier temps comme un objet. Le thème commun et régulier dans l’approche des deux bureaux est l’espace négatif, à l’origine de leur architecture. Le vide structure l’architecture et la ville. C’est dans les espaces vides qu’il devient possible de ’vivre ensemble’.

Un autre thème commun à ces architectes est le dialogue avec le milieu. Les deux bureaux mettent l’accent sur la relation qui existe entre les bâtiments et leur milieu urbain. Le contexte de l’architecture n’est toutefois jamais un point de départ absolu. C’est plutôt l’inverse : les interventions donnent forme et sens au milieu.

Certaines différences séparent néanmoins les deux bureaux. Gonçalo Byrne recourt à une « méthodologie additive de projet ». Son architecture forme des sculptures qui donnent un thème aux différents plateaux et couches de la ville et qui en facilitent la lecture. Tandis que les frères Aires Mateus font juste l’opposé : d’un geste radical, ils construisent un volume massif qu’ils entaillent et excavent pour qu’il s’intègre dans le milieu urbain.

Les deux bureaux se questionnent sur la tradition de l’architecture. Mais alors que les frères Aires Mateus réalisent des variations libres sur les archétypes séculaires de l’architecture, Byrne donne une place centrale à l’architecture de la ville historique. Son domaine est la ville européenne compacte. L’architecture de Byrne se situe dans une zone de tension entre l’obstination de la ville existante et sa capacité à se transformer.

Avec le centre culturel de Sines, les frères Aires Mateus sont cette année l’un des sept lauréats du célèbre prix Mies van der Rohe pour l’architecture de l’Union Européenne. Gonçalo Byrne a quant à lui construit il y a quelques années à Louvain la Provinciehuis Vlaams-Brabant.

Palais des Beaux-Arts
Rue Ravenstein 23
1000 Bruxelles

Heures d’ouverture
Lundi> dimanche, 10:00 > 18:00
Jeudi, 10:00 > 21:00
_ ! Exceptionellement, l’exposition est ouverte les lundis !

Tickets
Exposition : Entrée libre
Conférence : € 7,00 / € 4,00 (-26, +60)

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.