Téléphonie fixe, GSM, SMS, Internet à haut débit... Les occasions d’utiliser les moyens de télécommunication sont désormais nombreuses. Une période en or pour les opérateurs, pas vraiment pour le budget des familles. Internet offre quelques solutions pour réduire ces dépenses.

Le plus simple, d’abord. Vous disposez d’une connexion permanente à Internet par l’ADSL ou le câble de télédistribution et vous chattez avec vos amis grâce à un logiciel comme "MSN" [1] ? Les dernières versions vous permettent désormais de dialoguer avec eux par la voix. Il vous suffit de brancher à votre ordinateur un micro ou, encore mieux, un casque-micro, et vous pouvez vous parler par ce vieux système qu’on appelle la voix. Voilà donc un téléphone gratuit, mais réservé à vos contacts "chatteurs".

Une fois payé le forfait mensuel de la connexion Internet à haut débit, vous pouvez en effet en profiter pour faire autre chose que surfer ou chatter. Et, par exemple, redonner au fil de cuivre qui vous relie au reste du réseau sa fonction première : téléphoner. Mais sans vous préoccuper du prix des communications. A condition, cependant, que votre correspondant soit lui aussi connecté à Internet de manière permanente.

Des logiciels se sont spécialisés dans la téléphonie via Internet. Le plus célèbre est Skype [2], mais il en existe d’autres, comme Net2Phone [3] par exemple. Tous utilisent la technologie VOIP ("Voice over IP") pour faire transiter la voix par le réseau Internet.

Le principe est toujours le même. Votre correspondant et vous-même devez télécharger gratuitement le logiciel. Vous créez ensuite chacun un compte utilisateur, que vous vous communiquez mutuellement, et que vous communiquez à tous vos correspondants potentiels. Dès ce moment, vous pouvez vous appeler via Internet. Très aisément : l’identifiant de votre correspondant apparaît dans la fenêtre du logiciel dès qu’il se connecte au réseau. Il suffit de cliquer sur le bouton "appeler", et son ordinateur se met à sonner comme un bon vieux téléphone. Une fois qu’il a "décroché" en cliquant sur un bouton, vous vous parlez via le micro de l’ordinateur, et soit les enceintes, soit un casque. Sans payer de frais de communication.

Appeler un poste fixe ou un mobile via Internet
Que faire s’il n’a pas allumé son ordinateur ? Eh bien, l’appeler, toujours via ce logiciel de téléphonie, sur son poste fixe ou son mobile. Ici, l’appel sera payant, mais comme il transite pas Internet, il vous sera facturé moins cher qu’une communication normale. Ainsi, dans la formule "Classic" de Belgacom, une minute d’appel vers un poste fixe est facturée 0,0520 Euro. Via Skype, il ne vous en coûtera que 0,017 Euro. Soit le tiers du prix. Et ce tarif est également valable pour les appels internationaux vers de nombreux pays. Net2Phone permet également, par le même principe, d’expédier des fax.

Téléphoner sans abonnement Belgacom

La plupart des opérateurs imposent encore un abonnement à Belgacom pour la connexion téléphonique, ce qui constitue une surtaxe de 17,15 Euros par mois. Mais saviez-vous qu’il est possible de s’en passer ? Deux opérateurs proposent une solution doublement intéressante puisque, non seulement vous ne devez plus payer l’abonnement à Belgacom, mais en plus, vous pouvez téléphoner à volonté vers des postes fixes en Belgique. Il s’agit de Tele2 [4] et de Scarlet [5]. Dans les deux cas, le un prix est nettement inférieur à celui des solutions ADSL de Belgacom (avec abonnement obligatoire). Comme cela fonctionne-t-il ? Un modem spécial est installé sur la ligne, qui vous connecte directement au réseau de l’opérateur. Vous bénéficiez alors de la téléphonie fixe à volonté, et de tarifs inférieurs, pour les autres appels (mobile et international), à ceux pratiqués par Belgacom. Une fois installé, le système est transparent pour l’utilisateur, qui utilise son téléphone tout à fait normalement, sans se rendre compte qu’il passe par un modem spécial. Il faut savoir que cette technologie a encore des ratés et que le modem de Scarlet que nous utilisons "plante" régulièrement, rendant les communications impossibles jusqu’à son redémarrage manuel. Plutôt ennuyeux si vous attendez un appel important...

Et la câble ?

Si vous pouvez profiter d’une connexion permanente à Internet via le câble de la télédistribution, financièrement plus intéressante que l’ADSL (34 Euros chez Brutelé pour une connexion sans limitation de débit), les solutions présentées plus haut restent valables. Il vous est possible d’utiliser Skype pour appeler des correspondants partout dans le monde, gratuitement s’ils sont connectés, à tarif réduit s’il vous faut les appeler sur leur poste téléphonique. Par contre, vous ne pourrez être joignable que si votre ordinateur est connecté, et uniquement si votre correspondant dispose d’un ordinateur. Skype offrira prochainement la possibilité d’acquérir un numéro de téléphone en Belgique qui permettra à n’importe qui de vous appeler, même s’il ne possède pas de téléphone. Un service qui est déjà proposé par Calligator [6] - que nous n’avons pas testé.

Si on téléphonait sur un vrai téléphone ?

Vous avez une connexion à haut débit, câble ou ADSL, vous avez ouvert un compte (gratuit) sur Skype mais vous ne trouvez pas agréable de téléphoner via un ordinateur. La solution : le téléphone VOIP. Nous avons testé le Philips VOIP 321 [7]. Il se présente sous la forme d’un téléphone normal, mains libres. On le place sur un socle pour qu’il se charge, et on branche en même temps un petit boîtier sur l’ordinateur. Celui-ci sert de passerelle entre le réseau et le téléphone, via Skype. On vous appelle sur le réseau ? C’est le téléphone qui sonne et c’est avec celui-ci que vous parlez à votre correspondant. Et, sur son cadran, apparaissent les noms de vos correspondants Skype, que vous pouvez appeler comme s’ils avaient un numéro de téléphone standard. Simplissime. Et gratuit si vous les appelez sur leur ordinateur.

Mais votre ordinateur doit encore être allumé, ce qui n’est guère pratique si vous ne l’utilisez pas souvent. Le stade suivant sera de se passer d’ordinateur en connectant un boîtier spécial, une "passerelle VOIP" sur votre ligne téléphonique. Cela fera l’objet d’un autre article.


[1http://fr.msn.com/. Uniquement pour PC.

[4http://www.tele2.be: 39,90 Euros par mois pour l’ADSL avec 10 Gb de bande passante + 10 Euros pour la téléphonie fixe, soit 49,90 Euros par mois, plus l’achat d’un modem, l’Easy Box, à 72 Euros, plus 75 Euros d’activation.

[5http://www.scarlet.be: 49,95 Euros par mois pour l’ADSL avec 20 Gb de bande passante, plus 50 Euros d’activation. Le modem est gratuit.

[6http://www.calligator.com/fr/ : 69 Euros par an pour le numéro d’appel (incluant 10 Euros de crédits d’appel) + le prix des communications, inférieur à celui de Belgacom, mais supérieur à celui de Skype.

[7Uniquement disponible pour PC, et non pour Macintosh.