En 2009, Peter Sellars met en scène Othello de Shakespeare. Dans Desdemona, Toni Morrison - prix Nobel de littérature - répond à Othello par la voix de Desdémone. Un projet original introduit chaque soir à 19:00 par son metteur en scène Peter Sellars, illustré par la musique de l’auteur-compositeur Rokia Traoré, avec la talentueuse Elizabeth Marvel dans le rôle principal.

L’auteure américaine et Prix Nobel de littérature Toni Morrison, la chanteuse et compositrice malienne Rokia Traoré et le metteur en scène américain Peter Sellars présentent Desdemona au KVS du 26 au 29 mai 2011.
Desdemona réunit la crème de la crème du monde artistique : l’auteure américaine et Prix Nobel de littérature Toni Morrison, la singer-songwriter malienne Rokia Traoré et le metteur en scène américain Peter Sellars.

En 2009, Peter Sellars a mis en scène Othello de Shakespeare. Dans Desdemona, Toni Morrison répond à Othello par la voix de Desdémone, tissant les pans manquants de son histoire, par des réflexions et des prophéties. De l’au delà, Desdémone dialogue intimement avec la servante africaine Barbary qui l’a élevée et lui a appris à chanter. Dans leurs histoires et dans leurs chants, composés par Traoré pour deux musiciens sur des instruments africains et un choeur de trois chanteuses maliennes, vibre enfin l’espoir, après des siècles de racisme et d’oppression. Avec Peter Sellars à la mise en scène.

Othello revisité : Desdemona

« Je m’appelle Desdémone. Le mot Desdémone signifie malheur. Il signifie fatal. Il signifie damné. Peut-être mes parents soupçonnaient-ils ou connaissaient-ils déjà mon destin quand je suis née. Peut-être le simple fait que j’étais une fille suffisait-il pour savoir à quoi ressemblerait ma vie. Qu’elle serait soumise aux caprices de mes aînés et au joug des hommes. C’était chose courante, non, obligée pour les femmes à Venise au 15e siècle. Les hommes imposaient les règles, les femmes les suivaient. La fatalité et la calamité étaient toujours aux aguets. Mes parents étaient très conscients de ce système et l’approuvaient. Ils pouvaient prévoir l’avenir d’une petite fille jusque dans ses moindres détails. Ils se trompaient. Ils connaissaient le système, mais ils ne me connaissaient pas. Je ne suis pas la signification d’un nom que je n’ai pas choisi. »
- TONI MORRISON

Peter Sellars, Rokia Traoré & Toni Morrison

Ce sont trois artistes d’exception qui signent Desdemona. Peter Sellars n’est pas un inconnu. L’influence de ce metteur en scène américain sur le programme du KVS est grande, même si les possibilités de montrer son œuvre sont limitées. A la Bottelarij, le KVS l’avait invité avec For an end to the judgement of God et récemment, ce sont les Kafka Fragments de Kurtag qui investissaient le Bol. Le texte est de la plume de l’auteure Toni Morrison (°1931), lauréate du Prix Nobel de littérature en 1993. Plusieurs de ses livres ont le statut de classiques de la littérature américaine dont The Bluest Eye, Beloved (qui lui a valu le Prix Pulitzer) et Song of Solomon. La singularité de son style réside dans ses proportions épiques, les dialogues vivants et les personnages afro-américains ciselés jusque dans les moindres détails. La musique est de Rokia Traoré : compositrice, guitariste et chanteuse, elle est l’outsider intellectuelle de la scène musicale malienne. Traoré ne fait pas partie de la caste héréditaire des griots et c’est contre la volonté de ses parents diplomates qu’elle s’est lancée dans la musique. Entretemps, elle s’est imposée comme une chanteuse avec une grande conscience sociale et politique, avec aussi une aversion marquée pour les allures de stars. En Europe, elle a travaillé entre autres avec Kronos Quartet, l’opéra de Mozart La Flûte Enchantée, interprété dans une adaptation malienne de Peter Sellars et elle a joué dans un musical sur Billy Holiday.

Desdemona

C’est à partir d’une discussion avec Morrison sur Othello de Shakespeare que Sellars a entamé tout un trajet-Othello, dans lequel il explore chaque fois d’autres aspects de cette pièce écrite en 1604 sur le général noir Othello que la jalousie pousse à tuer sa Desdémone, sa femme blanche. Morrison a dit entre autres : « La raison pour laquelle Desdémone tombe amoureuse d’Othello, du moins c’est ce qu’il dit, c’est parce qu’il lui raconte des histoires.

Elle écoutait les récits de ses voyages et de ses aventures. Mais où sont ces histoires ? Nous devons entendre ces histoires qui ne sont pas dans la pièce. » Cette question concernant les passages manquants dans Othello et sur les possibilités de donner des sens nouveaux à la pièce à l’époque Obama, a donné lieu en 2009 à une mise en scène ‘post-raciale’ où noir et blanc ne se côtoyaient pas selon les distributions classiques de rôles.

En réaction à cette mise en scène, Toni Morrison et Rokia Traoré réécrivent aujourd’hui Othello à partir d’une conversation intime et profonde entre la Desdémone de Shakespeare et la servante africaine qui l’a élevée. Après des siècles de colonialisme et de racisme, les deux femmes partagent des histoires, des chants et l’espoir d’un avenir meilleur.

La première de cette production n’aura lieu que lors des Wiener Festwochen (mai 2011), on ne peut donc pas encore parler du résultat. Mais l’ambition sous-jacente est déjà bien claire : « Le 21e siècle peut peut-être apporter une réponse à l’allégorie visionnaire et douloureuse de Shakespeare avec de nouvelles structures et de nouvelles relations qui tendent vers une notion partagée et qui sont capables de concilier les appels à la justice par-delà les sexes, les statuts, les pays et les cultures. » Pour moins que ça, nous ne le faisons pas.
Hildegard De Vuyst

INFORMATIONS PRATIQUES

Desdemona

Date et heure
26 > 29.05.2011 - 20:00
(Introduction par Peter Sellars tous les soirs à 19:00)
Lieu
KVS - Salle Bol
146 Rue de Laeken
1000 Bruxelles
Texte Toni Morrison

Musique Rokia Traoré
Interprétation Musicale Rokia Traoré + Band & Chœur
Jeu Elizabeth Marvel
Mise en Scène Peter Sellars

Langue
En anglais, surtitré en néerlandais et en français

Prix
Catégorie I : € 36 / 30
Catégorie II : € 20 / 16

Info & tickets
www.bozar.be

PALAIS DES BEAUX-ARTS
23 rue Ravenstein,
1000 Bruxelles
T. + 32 (0) 2 507 83 91
T. +32 (0) 2 507 84 27
F. + 32 (0)2 507 85 15

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.