Le scrapbooking, il y a cinq ans, personne ne savait ce que c’était. Aujourd’hui, la mode, venue des Etats-Unis, s’est bien installée, et les ateliers d’initiation se multiplient pour expliquer aux amateurs patients comment mettre en valeur leurs photos de manière plus originale que dans les albums classiques.

Des termes anglais "scrap" (morceau) et "book", c’est une nouvelle méthode de disposer les photos, en les découpant et les déposant sur des décors, accompagnés éventuellement d’éléments narratifs et d’objets divers : ticket de métro, carte postale, citations, etc. [1]

Grâce à la généralisation de la photographie numérique, il est désormais possible de réaliser tout cela sur ordinateur, très simplement. "Studio Scrap" est le premier logiciel francophone entièrement dédié au scrapbooking [2].

Il propose une série de gabarits de base, que l’on peut enrichir de ses propres gabarits, et différents outils pour y disposer ses photos.

Celles-ci sont donc "découpées" automatiquement pour s’adapter au gabarit choisi, puis agrandies, réduites, déplacées, pivotées, et "collées" sur le fond de son choix. Le montage pourra alors être complété d’éléments de décoration et de textes que l’on mettra en forme comme on le désire.

Tout cela, avec la souplesse de l’informatique : si le montage ne vous plaît pas, il suffit de cliquer sur la fonction "arrière" pour effacer les modifications, et recommencer.

De plus, des éléments de décoration et fonds supplémentaires peuvent être téléchargés sur Internet. Le fichier sera finalement exporté, soit de l’envoyer vers un labo virtuel, soit de le copier sur un CD pour le confier à son photographe, soit de l’envoyer par mail. Et les fêtes de fin d’année sont l’occasion idéale de tester ce type de logiciel créatif.