On a souvent qualifié SINIK - à tort ou à raison - d’Eminem français. Si l’on tient compte du succès commercial de ses albums, c’est une évidence, mais lorsqu’on entend les beats lourds et les critiques assénées par ses textes à l’égard de la société, la comparaison tient nettement moins. Ce qui est sûr, c’est que SINIK appartient à la nouvelle génération de rappeurs dits à message. Un message qui compte.
Bien qu’il se soit fait remarquer dans le circuit underground du hip-hop dès la fin des années ’90, SINIK a véritablement percé avec ’La Main Sur Le Coeur’, son premier album solo qui s’est écoulé à plus de 250.000 exemplaires en France. Son dernier opus ’Sang Froid’ est paru chez Warner et est en bonne voie chez nous avec quelque 10.000 exemplaires vendus. Son single ’Ne Dis Jamais’ s’est même classé dans l’Ultratop wallon.

C’est aux Bruxellois d’EKOLE URBAINE qu’il revient d’ouvrir la soirée. Ils ont sorti leur premier album ’Magnum Opus’ (chez Souterrain) en début d’année. Sur ce dernier, ils tentent de restituer l’atmosphère de leur ville de résidence. Mesh et çA, les deux membres d’EKOLE URBAINE, se disent influencés par Eric B, Mobb Deep et NTM. En d’autres mots, du hip-hop belge livré à chaud !

Ancienne Belgique, mercredi 06 déc. 2006, 20:00
Tickets EU 20.00

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.