« Blaise Pascal prenait une pensée, la recollait à une autre, rajoutait, chiffrait, dessinait, raturait, variait... il les attachait dans son atelier, les faisant pendre au bout de ficelles avec des pinces à linge, réordonnant sans cesse. Jouer avec tout cela, les remords, les regrets, l’obscurité, la clarté, l’enfance, le théâtre de Pascal.

Blaise Pascal est insaisissable. Funambule, il tient un fil tendu entre mort et vie, solitude et divertissement, cœur et raison, les deux infinis... Etre les bouches, les voix de ces paroles disant magnifiquement la condition de l’homme si petit dans le vaste univers et la dérisoire splendeur de l’humanité... Dans ce temps qui nous est donné entre ces deux infinis, souriant de notre fragilité de roseau, nous serions heureuses de partager ce moment avec vous. » M. Pinglaut et L. Vielle
« Une alchimie réussie de jeu, d’intelligence et de sensibilité. Magali Pinglaut et Laurence Vielle jonglent avec Les Pensées de Blaise Pascal : un dialogue étincelant et ludique... » (Le Vif/L’Express)

Une production de la Compagnie Jean qui cloche en coproduction avec le Théâtre Océan Nord

Représentations du 13 mai 2008 au 28 juin 2008 - Petite Salle
relâches dimanches et lundis

Théâtre Le Public
rue Braemt 64-70,
1210 Bruxelles.
http://www.theatrelepublic.be/

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.