En 1917, Yataro Iwasaki créait la Nipon Kogaku Kogyo, qui allait être rebaptisée plus tard du nom de Nikon Corporation. A ses débuts, l’entreprise était spécialisée dans l’optique. Et ce n’est que dans les années 1930 qu’elle se lancera dans l’industrie photographique. Avec un rapide succès. Au point d’être approchée par de nombreuses autres entreprises pour leur fournir du matériel de qualité. Pour l’anecdote, on notera d’ailleurs que, jusqu’en 1947, l’un de ses clients ne fut autre que...Canon

Si, aujourd’hui, aucun grand reporter ne part en reportage sans son matériel Nikon, cette tradition remonte à la guerre de Corée. Depuis, qu’il s’agisse de conflits, de compétitions sportives, de spectacles ou de tout autre type de mission, le célèbre logo jaune et noir est sur tous les fronts. Il est vrai qu’en presque cent ans d’existence, l’entreprise japonaise a signé quelques produits qui ont fait date dans l’Histoire de la photographie. On évoquera ainsi le Nikon SP, produit de 1957 à 1964, le Nikon F, premier appareil reflex professionnel, le Nikon FA qui inventa la notion de mesure de lumière multizone, ou encore le célèbre Nikon F801, un modèle devenu mythique.

Parce que le photographe de presse le vaut bien
Partout dans le monde, Nikon est devenu le compagnon naturel du photographe professionnel et, plus encore, du photographe de presse. Et ce qui vaut pour la planète vaut aussi pour notre pays. C’est ce qui a poussé la maison H. De Beukelaer, voici quelques années, à créer chez nous les Nikon Press Photo Awards. Alors notamment importateur des produits Nikon en Belgique, la maison H. De Beukelaer souhaitait ainsi souligner le talent de ces photographes qui sillonnent le pays ou le monde, mitraillant pacifiquement pour transmettre par l’image une idée, une émotion, une information et récompenser les plus talentueux. L’objectif des Nikon Press Photo Awards, c’était et c’est toujours de mettre en exergue les plus belles photos de presse réalisées par des photographes de presse belges ou résidant en Belgique.

Depuis, on le sait, Nikon a choisi d’établir une filiale propre pour la Belgique et le Luxembourg. Mais son directeur, Dominic Schouterden, a eu l’intelligence de conserver l’idée et même de la développer. Ainsi, désormais, ce n’est pas un, mais deux prix qui sont attribués lors des Nikon Press Photo Awards. Depuis 2006, on a effectivement vu apparai^tre un nouveau Promising Young Photographer Award, qui récompense un photographe de presse de moins de 30 ans.

C’est Jimmy Kets, photographe freelance pour le quotidien De Morgen, qui, l’an dernier, a reçu le premier Promising Young Photographer Award. Sa photo gagnante restituait avec brio l’atmosphère du Grand Salon de l’Erotisme. Quant au grand gagnant des Nikon Press Photo Awards 2006, il avait pour nom Stephan Vanfleteren, qui, lui aussi, travaille pour De Morgen. Dans le monde de la photographie, Vanfleteren est réputé pour l’intensité et le radicalisme de ses photos en noir et blanc, ainsi que pour leur haute valeur socio-documentaire. La photo primée était un instantané qui illustrait toute l’ampleur tragique du conflit social chez Volkswagen Forest.

Quid de cette année ?

“Après le succès remporté par l’édition 2006, nous souhaitons proposer une compétition qualitative permettant de mettre en avant la profession de photographe de presse tout en faisant bénéficier les photos primées, via la collaboration avec les musées, de la visibilité qu’elles méritent”, a déclaré Dominic Schouterden, Country Manager, Nikon Belux. Les meilleurs clichés seront en effet exposés au Musée de la Photographie à Charleroi, en alternance avec le Fotomuseum d’Anvers qui, en 2007, présentait l’édition précédente.

Cette année, quatre catégories ont été proposées aux participants : actualité, sport, portrait et stories.
Pour cette édition 2007, les Nikon Press Photo Awards récompenseront davantage de photographes. Outre le traditionnel premier Prix, le Nikon Press Photo Award, le jury remettra d’une part le Prix du Promising Young Photographer Award à l’attention du photographe le plus talentueux et âgé de moins de 30 ans. Nikon récompensera, d’autre part, la photographie qui, au sein de chaque catégorie, reflète au mieux la philosophie et la qualité de ces Awards. Les différents prix seront constitués de matériel Nikon : d’une valeur d’environ 7000€ pour le lauréat du Nikon Press Photo Award et d’environ 2000€ pour le gagnant du Prix du Promising Young Photographer Award. Les prix attribués au sein de chaque catégorie auront une valeur approximative de 450€.

Qui succédera à Jimmy Kets et à Stephan Vanfleteren ? Ne comptez pas sur nous pour lever un coin du voile ! Rendez-vous au Musée de la Photographie pour une exposition-projection qui, du 10 mai au 14 septembre 2008, présentera les meilleurs clichés des participants.

Musée de la Photographie
11, Avenue Paul Pastur
6032 Charleroi
_00 32 (0)71 43 58 10
mpc.info@museephoto.be
http://www.museephoto.be/

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.