Il y a un an, sur l’astucieuse console portable Nintendo DS, sortait un jeu révolutionnaire : le "programme d’entraînement cérébral" du Dr Kawashima. Un concept innovant !

Par une succession de petits exercices rapides, mais quotidiens, il nous poussait à faire fonctionner notre matière grise afin d’éviter sa transformation progressive en gelée pour cause de non-utilisation. Le succès de ce logiciel ne pouvait qu’entraîner des copies. "L’entraîneur cérébral" fait partie de cette catégorie. En moins bien.

Car le jeu sur console apportait l’un des facteurs essentiels du jeu vidéo : le stress. Il fallait effectuer les exercices dans un temps extrêmement court. Dans la présente version, le temps intervient peu. On peut réfléchir longuement, on obtient malgré tout un bon résultat. De plus, la réalisation est plutôt minimaliste. Des sons (applaudissements, bips simplistes) qui ramènent à la préhistoire des jeux vidéo, des graphismes minimalistes... on sent le logiciel bâclé.

Il reste cependant une quinzaine d’activités de mémoire, de logique, de concentration (en cinq niveaux de difficulté)... qui, effectuées quotidiennement, peuvent donner un petit coup de pouce à un cerveau endormi par la TV. Et le bilan graphique permet de suivre ses progrès. Mais les possesseurs d’une Nintendo DS ont tout intérêt à se tourner vers le "Programme d’entraînement cérébral du Dr Kawashima", nettement plus réussi !