« Je travaille au service de « Monsieur Guy », le Président de la République. Je ne sais même pas s’il s’en rend vraiment compte, mais on est mal partis ! Faut dire, il y a tellement d’eau sale qui a coulé sous les ponts... Depuis la crise de 29, finie la belle Europe ! Et puis, il y a eu le reste. Tout le reste...

Le chaos climatique, La mousson brabançonne... Comme prévu, la montée des eaux... Les premiers surfeurs à Alost... Et puis, paf, l’attentat suicide de l’Atomium... Le démembrement du Royaume de Belgique... L’exil à Beauvechain du couple royal, Philippe et Mathilde... L’abandon de l’Euro... La suite, on la connaît : balkanisation, criminalisation,... Le gouffre... ! Et puis, dans le brouillard, la lueur, impensable... : la « Révolution des Betteraves ». Et, sur un malentendu, l’avènement de la RDC... la belle République démocratique du Condroz !......

Prénom : Maximilien (dit « Max »)
Age : les 57 ans survitaminés et gonflés aux hormones, Max a des allures de jeunes premiers
Nationalité : République Démocratique du Condroz (RDC).
Profession :Vigile
Leitmotiv personnel : « Rester constamment vigilant pour ne pas devenir totalement vigilé ».
Devoir :s’abstenir de penser. On l’oblige à prendre des « cachets pour oublier »...mais ...il oubliera de les prendre...ouf !

A la fois satire prospective et drame humain, à la fois comédie subtile et franche rigolade...

Amoureux de la dérision et du surréalisme à la belge...Thierry de Coster va vous faire vivre une histoire surprenante.

Tragicomédie en 3 actes de Benoît Forget
Avec : Thierry de Coster (un merveilleux comédien en chair et en os,sans son tablier et sa Kriek !) et Albert (un curieux animal de compagnie « volant » )
Mise en scène : Ivan Goldschmidt
Scénographie : Marc Appart
Apparition virtuelle : Serge Larivière et Marie-Paule Kumps (des vrais comédiens en images)

Du 27 Avril au 28 mai 2005

Du mercredi au samedi à 20h30

A l’ATELIER 210

Chée St Pierre 210 1040 Bxl

Infos et réservations : 010 22 60 88

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.