Née il y a vingt ans, la série de jeux "Mario Kart" a révolutionné les courses de voiture, en y ajoutant une dimension de folie qu’elles n’avaient jamais connues précédemment.

Il y a des titres qui marquent une étape dans l’histoire des jeux vidéo. Qui font qu’il y a un "avant" et un "après". Et qu’après, les choses ne seront plus les mêmes. "Mario Kart" est de ceux-là.

Avant, les courses de voiture visaient à l’excellence de la simulation, à faire en sorte que l’expérience de conduite sur console soit la plus réaliste possible.

Mario Kart cassa complètement ce moule pour que l’expérience soit la plus farfelue possible. A la fois par le type de véhicules, le design des circuits et les actions possibles en cours de route. A la poubelle, la crédibilité ; bienvenue à la fantaisie !

Et, depuis, la série a fait son petit bonhomme de chemin sur toutes les consoles Nintendo, pour arriver à ce septième opus qui profite de l’effet de relief de la console 3DS et de ses possibilités de connexion en ligne. Les joueurs peuvent donc en affronter d’autres, où qu’ils soient dans le monde (y compris, bien sûr, les amis proches), dans la joie et la bonne humeur.

Les ingrédients de base sont simples : vous êtes dans la peau d’un des personnages de la série de jeux de plates-formes, et vous coucourez, au volant des véhicules les plus improbables, sur des circuits au bout desquels il vous faudra arriver en première place. Dans la droite ligne des jeux de Super Mario, vous trouvez sur votre chemin des bonus qui vous permettent de gâcher la course de vos adversaires en leur envoyant une peau de banane, une bombe, etc. Evidemment, eux peuvent faire de même et ne se gêneront pas. Grâce à une prise en mains immédiate, ces jeux peuvent être utilisés par des novices qui tenteront de terminer une course en bonne position, ou par des joueurs expérimentés qui s’offriront la "totale", débloquant des circuits cachés au fil de leurs réussites.

Chaque titre amène son lot de nouveautés. De nouveaux types de circuits, de nouveaux bonus, de nouveaux véhicules. Dans celui-ci, vous aurez le plaisir de voler en deltaplane, et de circuler sous l’eau. Le deltaplane qui s’ouvre automatiquement lorsque vous passez sur un tremplin, vous permettra, par la voie des airs, d’éviter des parties ardues du circuit, et de gagner ainsi un temps précieux sur les autres concurrents. Parmi les circuits, il vous faudra découvrir quelques petits raccourcis cachés qui vous feront encore gagner d’autres secondes. Et, sur votre chemin, vous pourrez récolter des pièces de monnaie qui accélèreront votre vitesse.

Fun, déjà, en solo, cela devient complètement délirant lorsqu’on joue à plusieurs, soit avec des amis en local (jusqu’à 8 avec une seule cartouche !), soit sur internet, avec des joueurs du monde entier.

Avec ses graphismes colorés, sa 3D impressionnantes, sa grande variété et tous les atouts détaillés ci-dessus qui ont fait le succès de la série, Mario Kart 7 se révèle une nouvelle fois inégalable. Et indispensable.