Sorti en 1961, ce grand classique du dessin animé avait été inspiré à Walt Disney par un roman d’une anglaise, Dodie Smith, inspiré lui-même de ses propres chiens.

Ce qu’on sait moins, c’est qu’il a représenté, pour les studios Disney, une véritable révolution technique. En effet, alors qu’auparavant les dessins des animateurs étaient reportés sur cello par un studio d’encreurs, l’apparition de la photocopieuse a permis de passer directement à l’impression sur cello. Ce qui a fait économiser pas mal d’argent à Disney, mais également coûté leur travail à des dizaines de personnes.


Ce n’est qu’une des nombreuses informations que l’on découvre dans le DVD de bonus qui accompagne le film de cette "édition Platinum". "Les 101 Dalmatiens" a bénéficié d’un travail de restauration rendu possible par la numérisation. Et ce double DVD est à la hauteur de la réussite que constitue ce film. Le "making of" est gorgé d’anecdotes à propos des graphismes, de la musique, des personnages...

On n’imagine pas, par exemple, le casse-tête qu’a constitué le dessin des taches sur le pelage des chiens, et qui a nécessité la création d’un studio spécialisé. On y trouve également des versions alternatives des chansons du film et des chansons abandonnées, ainsi qu’une très innovante option permettant, durant la vision du film, l’affichage de "bulles" donnant des anecdotes. Un DVD riche, comme on aimerait en voir plus souvent.