Regards sur l’Europe révèle, à travers sa peinture du XIXe siècle, éminemment polysémique, une Allemagne constellation d’Etats, puisant, selon Bernard Maaz, le curateur de l’exposition, « aux racines de la culture européenne commune ».

Une Allemagne creuset des influences artistiques du Sud et du Nord. 150 chefs-d’œuvre issus des musées d’État de Berlin, Dresde et Munich, sont pour la première fois réunis dans une seule et même exposition. « Celle-ci montre des interactions », commente encore Bernhard Maaz. « L’histoire allemande est l’histoire de ses voisins et des échanges avec ceux-ci. »

Le parcours débute tout naturellement par le berceau de la culture européenne, la Grèce, qui coule dans la peinture de Karl Friedrich Schinkel. Les désirs italiens de la beauté font vibrer Karl Blechen tout comme les mythes nordiques de l’école de Copenhague, pour Philipp Otto Runge. On prend de la hauteur avec la spiritualité suisse et autrichienne, bouleversante chez Ludwig Richter, avant de culminer au sommet romantique de Friedrich.

Avec sa peinture historique, la Belgique n’est pas en reste et forme Hans Makart, tandis que Spitzweg ou Leibl transfigurent le Paris volage. Dernier détour par les Pays-Bas, et retour à Berlin avec Adolph Menzel, l’un de ses plus fins observateurs. Une étoile parmi les étoiles de l’Europe.

Informations pratiques

Lieu
Palais des Beaux-Arts
Rue Ravenstein 23
1000 Bruxelles

Heures d’ouverture
De mardi jusqu’à dimanche : 10:00 > 18:00
Jeudi : 10:00 > 21:00

Prix
€ 9,00
Réductions : www.bozar.be

Audioguide
€ 2,00

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.