Une passion amoureuse subite, dévorante et dévastatrice dans laquelle les personnages, victimes candides, ne maîtrisent plus leur destin.

Dans un espace scénique insolite, cette histoire hilarante, émouvante et cruelle se décline avec beaucoup d’humanité, d’élégance et un humour ravageur

On reconnaît ici le style audacieux et jubilatoire d’Ayckbourn et on retrouve avec bonheur tous les ingrédients qui font de lui un auteur exaltant, attachant, tout simplement un auteur unique.

« Cette comédie nous transporte au comble du bonheur de rire. C’est peu de chose, c’est idiot, c’est irrésistible. Il suffit de quatre personnages inoffensifs : une gentille gourde, une jeune femme frigide, un bellâtre et un benêt, et le tour est joué.

Mais il faut voir avec quelle superbe maîtrise de l’espace scénique- l’action se joue sur deux niveaux-, avec quelle cocasserie dans la gestion de la situation, avec quelle efficacité dans la mécanique, dans la construction et dans la réplique. » Le Figaro Magazine

De Alan Ayckbourn
Adaptation de l’anglais par Michel Blanc
Mise en scène : José Paul
Avec : Isabelle Gélinas, Caroline Maillard, Patrick Catalifo et Chick Ortega

Du vendredi 10 au jeudi 16 décembre 2004 à 20h30
Le dimanche 12 décembre à 15h30

Au Centre Culturel d’Auderghem
183 Boulevard du Souverain
1160 Bruxelles
Infos et réservations : 02/660 03 03

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.