Une carte ancienne afin de situer les lieux : Galilée, Judée, Samarie. Une table et une chaise qui se
font oublier. Et puis, rien. Rien d’autre qu’un homme seul, les mains vides, les vêtements neutres.

Rien d’autre que des mots simples, des phrases courtes, un texte sobre mais saisissant. Rien d’autre
que cette histoire étonnante qui semble étonner l’homme même qui la raconte et dont les plus étonnant est, peut-être, qu’elle continue à étonner.

C’est un comédien anglais, Alex Mc Gowen, qui, en 1977, a eu l’idée de dire l’Évangile, comme on le
ferait d’un beau texte dramatique.

Et on s’est aperçu alors, qu’en effet, c’était un bien beau texte dramatique.

En 1981, André Debaar devint l’interprète de cet évangile au Théâtre National de Belgique. Ce fut un
succès considérable.

Le spectacle se jouera plus de 300 fois.
Daniel Hanssens a demandé à son ‹maître› de théâtre de reprendre ce texte en main pour quelques
soirs seulement.

Un rendez-vous théâtral d’exception, que l’on soit croyant, ou pas !

« André Debaar atteint son auditoire au creux du cœur » - Henri Guillemin

LECTURE-SPECTACLE PAR ANDRÉ DEBAAR

TRADUCTION MOINES DE MAREDSOUS

RÉALISATION BILLY FASBENDER, ANDRÉ DEBAAR

DISPOSITIF SCÉNIQUE ANDREÏ IVANEANU

Argan42 Production
Chaussée de Mons, 1256
1070 Bruxelles
+32(0) 523 37 70
info@argan42.be
http://www.argan42.be

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.