Un retour amplement justifié au vu de l’intemporalité de son blues. Récemment, il sortait encore un hommage à Freddie King intitulé ’In The Palace Of The King’ (chez nous via Pias). Sur son site, Mayall nous livre même une bien agréable anthologie du blues, un petit tour d’horizon éducatif des grands maîtres qui peuplent sa collection de disques. Mais, revenons au musicien pour en refaire l’apologie comme au printemps 2006, date de son dernier concert sold-out à l’AB.

John Mayall est une légende vivante, et bien vivante compte tenu de ses incessantes tournées et sorties d’albums. Depuis le milieu des années ’60, il a livré des dizaines de vinyles et de CD, parmi lesquels on retrouve l’irrésistible et joyeux ’Room To Move’, un tube qui, en 69, faisait figure de véritable révolution. Ses Bluesbreakers ont toujours compté - surtout en live - parmi les écoles les plus renommées du blues. De grands noms comme Eric Clapton, Peter Green ou Mick Taylor sont passés par là avant de rejoindre Cream, Fleetwood Mac, Free et autres Rolling Stones.

Entre-temps, ce Britannique aux multiples facettes a émigré en Californie d’où il parcourt le monde, depuis le milieu des années ’80, accompagné de nouveaux Bluesbreakers tout aussi talentueux. Et à l’automne 2008, c’est à l’AB qu’il viendra finalement s’offrir un petit Bluesbreak !

Salle, dimanche 12 oct. 2008, 20:00 , Organisation AB & Jazztronaut

Tickets EU 27.00

Ancienne Belgique
av. Anspachlaan 110 - 1000 Bxl
Tel. +0032-(0)2-548 24 24
http://www.abconcerts.be/home/index.html

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.