Lancée en 1992, l’Improsession est née suite au succès des spectacles d’improvisation théâtrale. Un cadre qu’elle a largement débordé en mêlant improvisation de textes et improvisation musicale. Un spectacle hilarant, qui remplit chaque année l’immense salle de Forest-National, et qui connaît désormais une déclinaison parisienne, avec le même succès. Elle se décline à présent en une version "match" et une version "one band".

Imaginez... des musiciens, véritables surdoués de l’improvisation musicale, qui vont improviser sur un thème verbal imposé, sur les plus grands airs d’un chanteur réputé et dans un style musical complètement décalé.

Ajoutez-y un public survolté.

Le thème est dévoilé. Ce sera “Let it be” en reggae... et le thème verbal : “la marée noire”.

Les spectacles d’ImproSession ont vu le jour en 1992 en Belgique. Ces spectacles d’improvisation musicale d’un nouveau genre ont déjà réuni plus de 600.000 spectateurs en Belgique mais aussi en France, en Suisse, au Québec ou en Espagne.

Ce n’est pas un mystère : l’improvisation et la musique font bon ménage ! Des grands compositeurs classiques aux jazzmen, les musiciens ont toujours pris plaisir à la création spontanée. Dans les spectacles d’ImproSession pourtant, l’improvisation prend une nouvelle dimension : interactivité, spontanéité et diversité sont ici les trois mots-clés.

Interactivité d’abord puisque le public est régulièrement sollicité. Qu’il s’agisse de prolonger les impros qu’il apprécie au moyen d’un briquet reçu à l’entrée, de voter pour l’un ou l’autre s’il s’agit d’un match entre deux bands ou simplement de choisir lui-même les thèmes et genres de la soirée, le spectateur fait partie intégrante des spectacles d’ImproSession.

Spontanéité ensuite lorsque les artistes improvisateurs, authentiques gladiateurs musicaux, se plient aux contraintes qui leurs sont imposées pour faire naître à chaque fois une création unique et éphémère. Le public ne s’y trompe pas, ces musiciens-là ont le goût du risque. Et c’est sans doute de les voir ainsi marcher sur le fil qui procure le vrai plaisir. La peur devient ici une arme et les contraintes une source de création.

Diversité enfin, puisque les genres musicaux imposés se suivent et ne se ressemblent jamais : jazz, rap, flamenco, blues, opéra, hard rock, tango... La liste est longue, voire infinie et chaque soirée d’ImproSession couvre en général plus de douze genres musicaux différents.

Les matchs sont l’essence même de l’ImproSession. Les championnats belges d’ImproSession ayant rencontré un succès croissant, ces matchs se sont déroulés dans des salles de plus en plus importantes. La qualité des bands suivant l’évolution, l’ImproSession a pu affiner son concept et accroître substantiellement l’interaction avec le public.

Les MATCHS de l’ImproSession sont aujourd’hui les “Grands Rendez-vous” de l’improvisation musicale. Le spectacle ImproSession MATCH est devenu depuis 4 ans un rendez-vous musical et convivial, incontournable chaque année à Forest National (7000 places).

Programme pour 2005 :

18 mars 2005 : Match des stars à l’occasion des 175 ans de la Belgique.

En invités, cette année : Philippe Lafontaine, François Pirette, Jonatan Cerrada, Alec Mansion, Matthieu Bioul
et le clin d’œil de Maurane.

Pour les informations, contacter le site de l’Improsession

(Réservation : 070 / 220 270 ou Sherpa.be)

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.