Au lendemain de l’enregistrement des dernières séquences de la dernière émission de la saison 2010-2011, l’équipe des deux émissions phares de la RTBF, "Le Jeu des Dictionnaires" et "La Semaine infernale" a appris par la presse qu’elles ne recommenceraient pas à la rentrée. On appréciera le courage et la noblesse de la méthode.

La période n’a pas été choisie au hasard : juste avant les congés. On peut supposer que la Direction compte sur ceux-ci pour que s’épuise l’inévitable mobilisation des auditeurs

On appréciera aussi que c’est Dubus lui-même qui, dans certaines interviews, donne l’information. Lui-même était au courant avant que la décision soit officielle. Et il a négocié son entrée tout en sachant que c’était au prix du sacrifice d’une émission-culte. Bravo l’artiste ! Belle entrée en matière !

L’argument invoqué est celui de l’audience, annoncée comme en baisse. Un argument qui ne convainc personne. Tout d’abord parce que l’on sait très bien que ces chiffres fluctuent de manière saisonnière et que l’on peut interpréter n’importe quelle statistique dans le sens que l’on veut en fonction de ce que l’on veut démontrer. Ensuite parce que, étant un service public, la RTBF a d’abord à proposer des programmes de qualité et non à attirer le plus d’audience possible (une politique perverse dont on a déjà eu l’occasion de voir les désastreuses dérives sur certaines chaînes privées).

A la lecture des résultats des écoutes de podcasts de juin 2011, on peut d’ailleurs confirmer la très grande popularité de ces deux émissions. Un sondage certes partiel, mais qui l’est tout autant que ceux qui sont faits par l’équipe de sondage de la RTBF, et qui a donc tout autant de valeur. On peut télécharger les résultats des émissions les plus populaires dans le fichier "zippé" ci-dessous.

Notez que les valeurs qui figurent dans ces tableaux ne sont que celles des écoutes en ligne. Les valeurs réelles sont donc nettement supérieures puisque ces émissions sont téléchargées en podcast, quotidiennement, par des milliers d’auditeurs, qui les écoutent ensuite quand ils le souhaitent, sur leur ordinateur ou lecteur de MP3.

Comment réagir ?

Les réactions sur les réseaux sociaux ne se sont pas fait attendre, car en 24 ans d’existence, créées par l’une des sommités du paysage radiophonique belge, Marc Moulin, et son comparse Jacques Mercier, ces émissions s’étaient imposées au point de devenir véritablement cultes.

Certains appellent déjà au boycott, une réaction compréhensible mais qui n’a pas de sens. La chaîne propose d’excellentes émissions, réalisées par d’excellents animateurs, qui n’ont pas à être pénalisés par des décisions iniques de leur Direction. Un boycott d’auditeurs passera complètement inaperçu, d’autant plus que les mesures d’audience ne seront communiquées que plus tard.

Nous recenserons ici les initiatives et propositions pour soutenir l’équipe. Envoyez-nous vos idées (le lien "nous écrire" est en bas de page) nous ajouterons les plus intéressantes.

Le plus important, si vous souhaitez obtenir un résultat, est de maintenir la pression jusqu’à la rentrée et même au-delà.

1. Signez la pétition

En premier lieu, signez la pétition en ligne :
http://10065.lapetition.be/

Contre l'annulation du jeu des dictionnaires et pour la reconduction de cette émission.     URL Courte : http://10063.lapetition.be/ Si vous aussi vous êtes contre l'annulation du jeu des dictionnaires signez cette pétition.

2. Diffusez la pétition

Postez le lien (http://10065.lapetition.be/) sur votre page Facebook.

Envoyez le lien (http://10065.lapetition.be/) à vos connaissances, par mail.

Placez un message automatique dans la signature de tous vos mails demandant de participer à la pétition (consultez l’aide de votre logiciel de messagerie).

3. Ecrivez à la RTBF

Voici les diverses personnalités auxquelles vous pouvez écrire. Vous trouverez toutes les adresses mail et des exemples d’argumentation dans le document ci-dessous :

Vous pouvez également envoyer ce document à vos contacts mail ou Facebook afin qu’ils fassent de même.

- L’Administrateur Général Jean-Paul Philippot (jpph@rtbf.be), le médiateur (mediationrtbf@rtbf.be), les diverses personnes en charge de la communication et des relations extérieures (brde@rtbf.be, csch@rtbf.be, dwt@rtbf.be, bvan@rtbf.be).

4. Mettez en copie les personnalités influentes

- Les administrateurs et leurs chefs de partis :

Présidente : Bernadette Wynants (bernadette.wynants@skynet.be) - adresser copie au secrétariat du Conseil d’administration (awae@rtbf.be), au secrétariat du Président (vpi@rtbf.be), au Secrétariat du Parti Ecolo (info@ecolo.be), à Jean-Michel Javaux (jean-michel.javaux@ecolo.be) et à Sarah Turine (sarah.turine@ecolo.be)

Vice-présidents :
- Clarisse Albert (Via sa secrétaire helene.viatour@ckfin.minfin.be) - adresser copie au secrétariat du MR (info@mr.be) et à Charles Michel (charles.michel@mr.be ou charlesmichel@mr.be)
- Anne Poutrain (anne.poutrain@iev.be - adresser copie au secrétariat du PS (info@ps.be) et à Elio Di Ruppo (elio.dirupo@ps.be, elio@ps.be)
- Jean-François Raskin - (Jean.francois.raskin@galilee.be) - adresser copie au secrétariat du CDH (info@lecdh.be et à Joëlle Milquet (milquet@milquet.belgium.be.

- La Communauté française de Belgique (audiovisuel@cfwb.be) et la Ministre de la Culture, Fadila Laanan (info.laanan@cfwb.be).

Certains suggèrent en outre de faire intervenir la Régie publicitaire RMB de la RTBF (direction@rmb.be, y.gerard@rmb.be, b.romain@rmb.be) en menaçant de boycotter les firmes commerciales qui feront de la publicité sur la "Première" tant que les émissions ne seront pas rétablies, et de prévenir leur Direction de votre décision.

Soyez clair, concis et exigez de manière ferme le retour à l’antenne des deux émissions dès la rentrée prochaine. Et, quelle que soit la manière dont vous réagissez, restez courtois. Des paroles excessives décrébiliseront votre message.

5. Utilisez les réseaux sociaux

Devenez membres de la communauté Non à la fin du jeu des Dictionnaires sur la première sur Facebook :
http://www.facebook.com/pages/Non-%C3%A0-la-la-fin-du-jeu-des-dictionnaires-sur-la-Premi%C3%A8re/212988085406244

Soutenez cette communauté en cliquant sur le bouton "J’aime" de la page d’accueil.

Conseillez cette communauté à vos amis en cliquant sur le lien "Partager" dans la colonne de gauche. Un lien apparaîtra alors sur votre mur.

Partagez systématiquement sur votre mur les liens de cette page qui vous paraîtront intéressants.

Soutenez, même symboliquement, les initiatives personnelles comme cette émission virtuelle potentielle imaginée par un fan pour la rentrée (http://www.facebook.com/event.php?eid=179429028780065).

Ou encore ce groupe Facebook pour le classement UNESCO du jeu des dictionnaires (http://www.facebook.com/home.php?sk=group_207457345964928)

Mais n’oubliez pas que tout le monde n’est pas sur Facebook et utilisez les autres moyens pour faire suivre l’information.

6. Utilisez les bons vieux moyens de communication

Vous pouvez doubler ces opérations de lettres par courrier postal ou fax.

RTBF
Boulevard Reyers, 52
1044 Bruxelles

Fax : 02/737.42.44

Et, bien sûr, utiliser le téléphone (mais apprêtez-vous à de longues attentes en ligne !) :
- Secrétariat du Conseil d’Administration : 02/737 41 14
- Secrétariat de la Présidente du Conseil d’administration : 02/737 41 29
- Direction de la Radio : 02/ 737 28 94
- Direction de la Première : 02/737 36 14

7. Restez informés

Indiquez ici votre adresse e-mail en cliquant sur ce lien (ou sur l’image ci-dessous) : http://eepurl.com/eqC7U. Vous recevrez un message lorsque (et uniquement dans ces cas-là) de nouvelles informations nous parviendront ou pour vous prévenir de nouvelles actions possibles pour sauver Le Jeu des Dictionnaires et La Semaine Infernale.

Important : Votre adresse mail ne sera communiquée à personne et elle ne sera utilisée que dans le cadre des actions de soutien à ces deux émissions.

8. Informez

Envoyez le lien vers cette page (http://www.week-ends.be/article.php3?id_article=1388), par mail, à vos connaissances. Vous pouvez l’imprimer ici : http://www.week-ends.be/article_imprimer.php3?id_article=1388.
Il vous est également possible de l’envoyer à vos amis sous format PDF en téléchargeant le fichier ci-dessous.

Et puis, comme c’est avant tout une émission humoristique, finissons avec quelques notes d’humour :
- Un pastiche d’hommage à la Pierre Kroll aux deux émissions : http://lerustre.over-blog.com/article-semaine-infernale-pour-le-jeu-des-dicos-hommage-76995802.html
- Un dessin de Pierre Kroll sur sa page Facebook :
- Un coup de colère en rap et en musique de Miam Monster Miam "50 cents"

Dernières infos
- 31 août 2011 : depuis son démarrage, la nouvelle émission "On n’est pas rentré" déclenche, sur la page qui lui est consacrée, un déluge historique de critiques négatives. Elle fait l’unanimité contre elle.
Voir http://www.rtbf.be/lapremiere/emission_on-n-est-pas-rentre?id=3803 et http://www.rtbf.be/lapremiere/emission_on-n-est-pas-rentre-best-of?id=3853
- 22 juillet 2011 : un internaute ayant, à juste titre, trouvé que le texte au second degré de l’affiche faisait trop "Français imitant un Belge en train de parler", nous en avons réalisé une version plus authentique et une autre neutre.



- 20 juillet 2011 : à l’occasion de la fête nationale, diffusion d’une affichette bien kitsch pour protester contre la suppression du jeu des dictionnaires. Téléchargez-la en cliquant sur l’image ou l’icone ZIP ci-dessous et appliquez-la où vous le pouvez... même après la fête nationale !



- 9 juillet 2011 : une réponse de Thierry Meunier (Ecolo : lui écrire via helene.viatour@ckfin.minfin.be), dont on note l’extrait suivant : "Mais, comme relais de nombreux auditeurs et comme défenseurs du service public, nous espérons que la nouvelle grille de programme fera place au talent des membres de l’équipe du jeu du dictionnaire, dans une formule aussi réussie que celle que nous avons connue jusqu’à présent.
C’est en tout cas le vœu que nous formulons."

- 8 juillet 2011 : une réponse de Charles Michel (charles.michel@mr.be) à la demande d’intervention. Notons l’extrait suivant : "J’ai donc proposé aux membres MR du Conseil d’administration d’interpeller l’Administrateur général sur les diverses réactions provoquées par la suppression des deux émissions précitées."
- 5 juillet 2011 : une réponse de la Ministre Fadila Lanaan, très "on s’en lave les mains" : "Concernant la programmation de la RTBF, je dois vous préciser qu’elle relève de la seule responsabilité de la radio-télévision de service public, sans ingérence du
Gouvernement ou de moi-même. Les obligations de la RTBF sont détaillées dans un contrat de gestion négocié entre le Gouvernement et la RTBF. L’exécution de celles-
ci au travers de services et de programmes relève des professionnels de la radio- télévision que sont les responsables de la RTBF et de son Conseil d’administration, qui approuve les grilles."
- 27 juin 2011 : Le site wat.tv a créé une rubrique "Les archives du Dico" qui permettra de réécouter d’anciennes émissions à raison d’une par jour. http://www.wat.tv/les-archives-du-dico

- 30 juin 2011 : des bandeaux et carrés publicitaires sont disponibles au téléchargement pour soutenir la campagne. Vous pouvez les récupérer en cliquant sur le lien ci-dessous. Utilisez-les dans les forums, ou même en signature de vos mails. N’oubliez pas d’y ajouter un lien vers la pétition ou vers la présente page.