A neuf heures de route de la Belgique, les monts enneigés de la Haute-Maurienne Vanoise protègent un patrimoine naturel et architectural. Loin des foules qui s’agglutinent sans trop d’imagination dans les lieux connus, cette région a choisi, pour attirer les privilégiés, adeptes d’un tourisme moins grégaire, un slogan mystérieux : « Un paradis diablement bien gardé ».

Du paradis, les photos que l’on peut découvrir dans les brochures de la région démontrent bien qu’elle en a bien les qualités : le calme, la pureté, la beauté. Mais pourquoi « diablement » ? Parce que la mascotte locale est un petit personnage sympathique, malgré sont allure satanique, que fabriquent des sculpteurs artisanaux.

La montagne et les glaciers. Voilà ce qui vous attend sur place. « Toute la majesté du monde s’étend sur les hautes terres de la Maurienne », apprend-on ainsi. « De la Dent Panachée (3697 m) à la Grande Casse (3852 m), un dôme de glace d’environ 12 km de longueur constitue l’un des paysages les plus grandioses des Alpes ». Un glacier que l’on peut traverser avec un guide professionnel, mais sans trop tarder : victime de l’effet de serre, il est en train de fondre et, dans quelques décennies, aura disparu.



La montagne, avec toutes ses activités. Promenades, randonnées, pêche en lac, escalade sont les grands classiques. Escapades en hauteur pour les plus courageux et ceux qui ne craignent pas le vide, ou dans les alpages pour les autres, enfants y compris. Mais les amateurs d’activités plus originales y trouveront également leur bonheur.

La via Ferrata
Cette activité commence à faire parler d’elle en France. D’abord, parce qu’elle permet à tout le monde d’accéder en toute sécurité à des endroits autrefois réservés aux alpinistes. Ensuite, justement, par l’opposition de ces derniers, qui ne voient pas d’un très bon œil que leurs territoires ne soient plus à accès réservé, à l’expansion de ce sport. Il s’agit de randonnées le long de câbles métalliques accrochés à la montagne. Les randonneurs y sont accrochés par un système de longes. Six via ferratas de loisirs ont été installées en Haute-Maurienne, dont la plus longue de France. L’une d’elle est accessible aux enfants dès six ans.

Les sports extrêmes
L’altitude permet de s’envoler et de rejoindre les grands oiseaux qui survolent la montagne. Des pilotes de parapentes proposent de les accompagner pour un baptême de l’air dans des biplaces qui vous permettront de voir, d’en haut, toute la région. Mais si vous préférez garder les pieds au sol, vous pourrez malgré tout avoir votre quota d’émotions fortes grâce au canyoning : un guide vous entraînera dans une randonnée au fond d’un canyon, avec descentes de torrents, glissades dans des vasques d’eau, rappel dans des cascades, etc. Pour les enfants, il y a également un plus classique parc « Aventure », avec ses ponts en cordes tendus dans les arbres.

VTT et roller
Un système de navettes emporte les vététistes sur les hauteurs afin de les laisser redescendre par les pistes de skis de fond. Mais divers circuits, sur routes et chemins, proposent aussi de découvrir tranquillement la région en pédalant. Une piste de roller skate et de ski à roulettes de 2900 mètres de long et un parc roller-skate en altitude (1750 m) permettent aux adeptes de sports à roulettes de s’entraîner.

La nature avant tout
Mais la montagne, c’est surtout un contact permanent avec la nature, sa beauté mais aussi ses dangers. Des guides expérimentés vous accompagneront et vous initieront aux secrets de la nature, à côté desquels vous risqueriez de passer sans leur aide. « Sur la mythique route des Grandes Alpes, les chemins buissonniers ont vite fait de vous hisser à plus de 2.000 mètres d’altitude. La montagne se fait alors balcon de prestige sur l’univers des neiges éternelles ». C’est là que vous trouverez les glaciers au sommet de la Haute-Maurienne, réservés aux alpinistes... qui, chaque 5 août, se transforment en pélerins qui grimpent jusqu’à la plus haute chapelle dédiée à la Vierge en France.

Ce premier aperçu vous a tenté ? Vous trouverez plus d’informations sur le site de la Haute-Maurienne ou en contactant directement l’Office du Tourisme par mail ou par téléphone : 04.79.05.91.57.