Moi, Grégoire...
Je ne me souviens pas du 3 avril 1979 quand je suis né mais je me souviens d’une vidéo d’un
concert des Beatles quand j’avais 8 ans. Je me souviens de mon grand frère qui m’a appris Let
it be, Imagine et Your song au piano. Je me souviens de mon adolescence passée à écouter,
rechercher et apprendre tout de mes idoles, le pourquoi des chansons. Je me souviens d’Elton
John et de David Bowie. Je me souviens de Cat Stevens et de Jean-Jacques Goldman. Je ne me
souviens pas de tout ce temps que j’ai passé à les imiter.

Je me souviens d’une petite amie. Je
me souviens de la première chanson que je lui ai écrite parce que j’en avais marre d’utiliser les
notes et les mots des autres.

Je me souviens de tous ces brouillons que j’ai déposés sur le piano
et la guitare, sur des feuilles de papier.

Je ne me souviens pas de toutes ces heures où je me suis
dit que c’était nul. Je me souviens de tout ce que je n’ai pas dit et que j’ai préféré chanter. Je me
souviens que je trouvais ça plus facile.

Je me souviens de ces balades avec mon chien pour mieux
trouver l’inspiration. Je ne me souviens pas de tous ces moments où j’ai cassé des oreilles.

Je
me souviens de mes études pour avoir un diplôme en poche. Je me souviens de tous mes petits
boulots, tous ceux que j’ai quittés car j’avais toujours le même rêve.

Je me souviens de la patience
et des chambres de bonne. Je me souviens des squats et de l’expérience. Je ne me souviens pas
des pâtes froides au milieu de la nuit.

Je me souviens de la mort de mes frères et de mon infinie
envie de vivre. Je me souviens d’être entré en studio pour faire une maquette. Je me souviens
qu’ils ont aimé et me voilà...

Grégoire est le premier artiste à avoir bénéficié de la
plateforme MyMajorCompany pour sortir son premier
album qui fait un carton. Créé en décembre 2007 par
trois associés dont Michaël Goldman, le fils du chanteur
Jean-Jacques Goldman, ce système de label participatif
est inspiré du site américain Artist Share.

Le concept
est simple : des internautes se regroupent pour financer
l’album de leur artiste préféré sélectionné parmi plusieurs
candidatures. Lorsque chaque artiste parvient à réunir sur
son nom 70.000 euros de dons, la machine « industrielle »
se met en route : tournage d’un clip vidéo, enregistrement
d’un album vendu sur les plates-formes de musique en ligne
et dans les bacs des disquaires. C’est ensuite la maison de
disques Warner qui se charge de la distribution de l’album.

En 2008, 8.000 démos ont été reçues par les responsables
de MyMajorCompany. Ces professionnels du monde de
la musique n’en ont finalement retenu que 13. Sur ces
derniers, douze ont atteint la somme de 70.000 euros
nécessaire à la production de leur album.

Pour Grégoire,
qui entamera au printemps sa première tournée produite par
Jean-Claude Camus, le producteur des shows de Johnny, ce
sont 347 internautes qui ont réuni la somme de 70.000 euros
nécessaire à la commercialisation de son disque, Toi + Moi.

Avec près de 250.000 exemplaires écoulés l’opération
est une énorme réussite. Comment expliquer d’ailleurs
un tel succès ? « La chanson est imparable, l’artiste est
sympathique, et les créateurs de MyMajorCompany sont
des as du marketing », a récemment déclaré dans Le Monde
Christophe Sabot, directeur délégué des médias musicaux
de NRJ Group.

Ainsi, selon le site officiel, à la fin 2008, une
mise de 10 euros (la mise minimum) en rapportait 35 à son
propriétaire. Grâce à Toi + Moi, sa ronde entêtante, Grégoire
a même failli faire son entrée dans le palmarès 2009 du
Figaro des chanteurs qui ont réalisé les meilleures ventes
en 2008.

Cette success story est d’autant plus émouvante
que Grégoire, 29 ans percevait jusqu’à présent le RMI :
« Je n’ai pas encore touché beaucoup d’argent, confie ce
chanteur qui cultive l’humilité. Je n’ai rien changé à mes
habitudes : j’habite toujours chez ma mère ! ».

19 mai - Liège - Le Forum

20 mai - Bruxelles - Cirque Royal

24juin - Charleroi - PBA

Location dans les points de vente habituels et sur WWW.C-LIVE.BE
19maiET SUR WWW.C-LIVE.BE

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.