L’animation, toute l’animation, c’est à Anima. Tribus du cartoon et de la 3D, hordes des mangas et adorateurs du pixel, petits peuples du nitrate et grands sorciers du morphing, le prochain Festival Anima fête sa 25e édition à Bruxelles du 24 février au 5 mars 2006 et vingt-cinq éditions, cela se fête !

Comme chaque année, Anima présentera toute la diversité du cinéma d‘animation mondial, avec en sélection officielle 7 longs métrages en avant première et 3 inédits d’Isao Takahata en prime. La sélection officielle inclut en outre 133 courts métrages inédits, dont 31 belges.
En tout, 652 films ont été soumis au festival qui se décline pleinement sur trois salles et deux lieux.
A côté de l’Auditorium 44 qui accueille la sélection officielle, le Pathé Palace devient le deuxième lieu à part entière du festival, pour les journées Futuranima mais aussi pour des rétrospectives.
En tout 69 séances sont proposées à Bruxelles, sans parler des décentralisations à Liège, Gand et Charleroi.

L’essentiel

C’est “ Astérix et les Vikings ”, le plus gros budget européen pour un film d’animation, qui fera l’ouverture du Festival. Ce film consacre la synergie entre la BD franco belge et un des studios danois les plus réputés. C’est le scénariste belge Jean Luc Goossens qui en a réalisé l’adaptation.

On pourra découvrir aussi au festival "Renaissance" (film de clôture) ,le film événement de ce début d’année, une oeuvre de SF réalisée en 3D et capture de mouvement par le réalisateur français Christian Volckman, avec la collaboration, entre autres, de Patrick Raynal et Jean Bernard Pouy au scénario.

Le Jury international sera composé de la réalisatrice tchèque Michaela Pavlatova, de Nicolas de Crécy, réalisateur, illustrateur et auteur de BD français, de Georges Lacroix, réalisateur et producteur français, du dessinateur réalisateur Picha et de Galen Chu, animateur américain de Blue Sky Studios.
Le jury décernera de nombreux prix dont le Grand Prix Anima du Meilleur Court Métrage, offert par le Gouvernement de la Région de Bruxelles Capitale. Le public attribuera ses propres prix et aura le privilège de désigner le Grand Prix Anima du Meilleur Long Métrage d’animation.

Le Jury national sera composé de Eliane du Bois, distributrice belge, Jean Boreux, Directeur du Festival Media 10/10, Jean-Pierre Lemouland, producteur français, Vincent Patar, réalisateur belge et Mette Peters, historienne et critique du cinéma d’animation (Pays-Bas).

Le réalisateur japonais Isao Takahata, co-fondateur avec Hayao Miyazaki du Studio Ghibli (“Le tombeau des lucioles”, “Le voyage de Chihiro”), sera l’invité d’honneur de cette édition, ce qui permettra à Anima de proposer une grande rétrospective de ses films, en ce compris des inédits comme "Souvenirs goutte à goutte", "Kié la petite peste", "Horus prince du soleil".

La Russie sera également à l’honneur, dans le cadre d’Europalia, avec un spécial animation russe : les spectateurs pourront ainsi découvrir deux programmes de courts métrages récents, dont un consacré au studio moscovite Pilot, une rétrospective Youri Norstein et la projection du classique du cinéma russe “Le nouveau Gulliver” d’Alexandre Ptouchko (1935).

Des programmes spéciaux sur l’animation qui bouge : “Docs / Faux Docs” (avec le Festival de Clermont-Ferrand), “Carnets de voyage”, le Cartoon d’Or, autant de rendez-vous à ne pas manquer, sans oublier la Nuit animée qui fêtera les 25 éditions du festival le 25 février avec entre autres les 25 films qui ont marqué les cinéphiles bruxellois depuis 1982.

Pour cette 25è édition, Anima a demandé à 25 réalisateurs d’animation belges de créer de courtes séquences sur le thème "25". Celles-ci seront dévoilées au festival et feront partie de son décor visuel permanent.

Les images décalées et intrigantes du Festival londonien “Onedotzero” feront l’objet de cinq programme différents, dans des domaines aussi variés que le court métrage, les nouveaux médias, la vidéo musicale, les visualisations architecturales, etc.

Ce sera également l’occasion de découvrir la production d’animation belge, avec la compétition nationale, une séance spéciale Picha dont le documentaire "Mon oncle d’Amérique est belge" et des extraits inédits de son prochain long métrage (“ Blanche neige la suite ”), une séance consacrée à la "stop motion" et l’avant première du film de Daniel Wiroth “Elegant”, interprété par l’acteur Denis Lavant.

Futuranima prend ses aises au Pathé Palace sur quatre jours, avec les grands qui font l’animation d’aujourd’hui, de Blue Sky Studios dont on attend “ Ice Age 2 ” pour le mois d’avril au studio londonien Passion Pictures, responsable entre autres des clips de Gorillaz.

Deux ateliers de deux jours y seront également accessibles sur inscription, l’un animé par Merlin Crossingham (Aardman Animation - Wallace & Gromit) et consacré à l’animation en pâte à modeler, et l’autre par Kyle Balda (ex Pixar) dévoué à l’animation 3D.

Les enfants ne seront pas oubliés, les après-midi leur sont destinés : plusieurs animations rythmeront leurs séances ; ils pourront voter, dans la catégorie jeune public, pour le meilleur court métrage et pour le meilleur long métrage d’animation. Enfin, divers ateliers leur donneront tout loisir de s’initier de plus près au cinéma d’animation (sur inscription).

Deux expositions (l’une sur le projet de long métrage de Nicolas de Crécy, “ L’orgue de Barbarie ”, la deuxième sur l’actualité de l’animation de volumes en Belgique), de nombreux invités feront encore davantage d’Anima un point de rencontre pour des milliers de spectateurs, grand public mais aussi professionnels et visiteurs venus du monde entier.

L’affiche 2006 a été conçue par le réalisateur et peintre suisse Georges Schwizgebel. La bande annonce du festival est l’œuvre d’Yves Van Herstraeten et du studio Victor 3D, Ace et A sound. On doit à Frédéric Jannin et Laurence Bibot le spot radio et la chanson du festival.

Bruxelles, du 24 février au 5 mars 2006.
Auditorium 44 et Pathé Palace.

Futuranima 2006
- Bruxelles, du 1 mars au 4 mars 2006.
Pathé Palace

- Auditorium du Passage 44, boulevard du Jardin Botanique 44 - 1000 Bruxelles.

- Pathé Palace, boulevard Anspach 85 - 1000 Bruxelles.

Décentralisations :
- Liège, du 25 février au 5 mars 2006.
- Cinéma Le Parc -Churchill.

Charleroi, du 2 au 5 mars 2006.
Cinéma Le Parc.

Gand, du 9 au 15 mars 2006.
Sphinx, Sint-Michielshelling 3 - 9000 Gent.

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.