"J’arpentais Lodz des journées entières avec mon appareil. Pour des sujets touchant les gens qui ont chaque jour à se frayer leur chemin, Lodz était une ville idéale. La misère à laquelle d’une certaine manière les habitants s’étaient faits - cette sorte d’accord tacite leur conférait une dignité de tous les instants très photogénique - m’a permis de comprendre que tout ce que j’avais connu dans mon enfance, et qui avait été le quotidien de mes parents et de ma famille, était un état humain naturel qui concernait tout le monde."

"Je n’ai pas seulement présent à l’esprit la misère matérielle, mais l’impuissance face aux institutions et aux pouvoirs, face à des défis de nature intellectuelle ou sensible...".

A Lodz, Kieslowski observa avant tout ce qui était le signe d’un temps, en quelque sorte, arrêté : de vieilles maisons sans confort, habitées par des ouvriers du textile prédominants dans la structure démographique et professionnelle de la ville.

Des visages comme chez Dostoievski : une expérience cruelle et une souffrance, en même temps que l’acceptation de tout.


Photo de KRZYSZTOF KIESLOWSKI publiée avec l’autorisation de l’organisateur de l’exposition.

Le gris des murs, la tristesse des visages, le volume des taudis, des cours, des couloirs, le tarif spécial pour le transport des coupe-choux dans le tramway... et autres détails aujourd’hui surprenants de la tarification des transports urbains : obligation de poinçonner deux billets pour une couronne mortuaire ou des skis ou autres objets similaires.

Les particularités de la ville provoquaient un désir de les fixer sur des clichés.

Citations extraites d’un article de J.A. Luzynska, Le Phénomène Krzysztof Kieslowski, publié dans la revue trimestrielle de cinéma Iluzjon de mai 2005.

GALERIE DU BOTANIQUE du 14 au 19 novembre 2006
Entrée libre
Dans le cadre de la 12ème édition de "Filmer à tout prix"

mardi 14 nov. : vernissage - 20 h.
du mercredi 15 au vendredi 17 nov. - de 17 h. à 22 h.
samedi 18 nov. dimanche 19 nov. - de 14 h. à 22 h.

Collection privée de la famille Kieslowski - Musée du Cinéma de Lodz - Ville de Lodz
Avec le soutien de l’Ambassade de la République de Pologne à Bruxelles

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.