Cela peut venir d’une image.

Une table, un bar, un coin de rue.

Ou encore un ensemble de pratiques.

Autant d’accessoires qui meublent le site de l’habitude.

L’habitude, c’est l’ingéniosité populaire qui invente son équilibre, rassurant.

Elodie Moreau développe une trajectoire originale et sensible autour du thème du ballottement quotidien qui, pour elle, recèle pourtant toutes les possibilités de l’unique observant le monde. « Face à l’habitude, je développe une vision. »

Son inspiration, qu’elle qualifie de minimalisme positif, se concentre sur des actions ou des images dites banales, clichés photographiques des albums photos, chromos du dictionnaire ou des manuels scolaires, emballages et modes d’emploi.

« Ces vignettes constituent à la fois le point d’origine et l’horizon de ce travail. Je m’intéresse tout particulièrement aux enjeux de la représentation. Je contrains la technique à l’efficacité du message. La peinture et le dessin me permettent de déployer dans le temps les émotions qui sont suspendues à ces images, de leur offrir une seconde lecture. Je corrige le connu mal connu. La seconde étape de ce travail est la mise en scène de ces reproductions, installation jamais très éloignée de l’humour, qui va me permettre d’ouvrir le champ des interprétations ».

Organisation : Centre culturel Le Botanique, Maison de la Culture de Tournai

Informations pratiques :
Exposition du 23 octobre au 30 novembre 2008 · Galerie
Ouvert du mercredi au dimanche, de 12h à 20h · entrée libre.

LE BOTANIQUE
236 Rue Royale,
1210 Bruxelles
Infos et réservations : 32 2 218 37 32
www.botanique.be

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.