Don McCullin, l’un des maîtres du photojournalisme, a été l’un des principaux témoins des événements et des guerres qui ont bouleversé la seconde moitié du XXème siècle. Au travers de ces conflits majeurs les plus terribles, il fait d’abord le constat de la souffrance humaine des peuples bafoués, déplacés ou décimés dont il photographie le calvaire.

Tireurs de la Phalange chrétienne dans le Hall de l’Holiday Inn - Beyrouth, 1976 - © Mc Cullin

Le Musée de la Photographie retrace l’itinéraire tourmenté de 40 ans de photographies douloureuses. Don McCullin a tout vu, tout senti, tout montré : la haine, la misère, la maladie,...la mort. Il en est revenu vivant, blessé dans l’âme plus que dans la chair. Mais là ne s’arrête pas le travail de l’homme dont le regard a si souvent vu l’enfer. L’exposition lève le voile sur le second volet de son œuvre, qui demeure aujourd’hui encore confidentiel : celui de ses paysages tourmentés qui se révèlent une forme d’exutoire lui permettant de fuir ces masques de souffrances qu’il a immortalisés.

Soldat américain attendant son rapatriement du front à l’arrière - HUé, Viêt Nam, 1968 -© Mc Cullin

En pratique : Le Musée est ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h (fermé les lundis).
11 Av. Paul Pastur B-6032 Charleroi (Mont-sur-Marchienne). Tel. (32) 71 43.58.10 - Fax (32) 71 36.46.45
E-mail : mpc.info@museephoto.be - www.museephoto.be

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.