Un fauteuil usé côtoie une caravane éclopée, l’antre de Roger, portier d’hôtel, mais papa en mal d’une gamine qu’une assistance sociale lui a enlevé. De la salle déboule le clébard qui ne va plus lâcher le SDF d’une patte, l’errant bâtard, parce que “les races pures, on sait où ça mène”.

Dialogue d’un chien avec son maître sur la nécessité de mordre ses amis, de Jean-Marie Piemme.

On ne verra pas Fabrice Schillaci à quatre pattes. Mais il a des poils sur le gilet, des oreilles de cocker et la queue... remuante ! Il s’amuse à provoquer des carambolages en traversant l’autoroute, à mordre, aussi, cherchant pitance et affection. Ces deux déclassés prendront le temps (et les rebondissements, et les coups) pour s’entendre.

On rit beaucoup, de soi, des autres, de la société et de ses incongruités, des hommes politiques alcoolisés. Les aspérités et la cruauté de l’humanité ne sont nullement occultées. Ce dialogue éblouit, il a du chien et donne irrémédiablement les crocs.

- 17.10.2008
- 20:30
- Catégorie 1 : étudiants 10 € / pensionnés 16 € / adultes 18 €
- Catégorie 2 : 10 €
- Centre culturel - Théâtre
- Avenue des Combattants, 41 à Ottignies

Informations et réservations : http://poleculturel.be/

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.