J’ai, dans les années 90, une sorte de lassitude de l’atelier de peintre, une sorte de lassitude de l’imagerie occidentale qui nourrit ma peinture, et un désir d’ouverture vers un ailleurs non-occidental. J’avais l’impression de tourner en rond, de devenir l’image du peintre que je déteste, que je déteste depuis toujours, celle de l’artiste qui sert la même soupe jusqu’à plus soif tant que la recette prend, et cela éventuellement toute sa vie.

Pendant longtemps les expositions et les vernissages m’ont surtout conduit dans les villes d’Europe, des Etats-Unis et du Japon. Je pouvais m’imaginer qu’en Occident, je voyais toutes les images du monde. Tout le monde s’imagine ça, mais quand on se déplace, quand on va ailleurs, on les voit autrement, on en voit d’autres, on découvre une infinité de choses dont les structures et les matières nous sont étrangères.

(Hervé Di Rosa, « Autour du Monde »)

« Mon style c’est d’avoir tous les styles, de n’avoir par conséquent aucun style. Je ne veux pas être un artiste, je veux être tous les artistes, les bons, les minables, les généreux et les autres, ce n’est pas moi, mon ego, mais être la conscience du monde entier. »

(Hervé Di Rosa, Bon Baisers, 2006)

Peintre internationalement reconnu, dessinateur, graveur, sculpteur, fondateur du Musée d’Art modeste à Sète, voyageur infatigable et agitateur d’idées, Hervé Di Rosa (France, 1957) constitue un électron libre dans le monde de l’art. Depuis sa participation en compagnie de Rémi Blanchard, François Boisrond ou Robert Combas à cette aventure que Ben baptisa la « Figuration Libre » dans les années 80’, Hervé Di Rosa n’a cessé de rebondir et de créer une oeuvre foisonnante, jouant sur les limites de la bande dessinée, des Comic’s et de la peinture, développant une mythologie bien personnelle, nourrie de personnages hauts en couleur qui réapparaissent au fil de ses créations, pourtant tellement diversifiées.

Depuis le début des années 90’, Hervé Di Rosa s’est lancé dans une grande série intitulée Autour du Monde, où son imaginaire se confronte à de multiples techniques et cultures artistiques, de la Bulgarie au Vietnam en passant par le Mexique, La Réunion ou l’Ethiopie.

Le Botanique présentera en exclusivité, et pour sa première grande exposition en Belgique, la plus grande partie de ses travaux réalisés en Afrique, mais aussi une fresque réalisée spécialement pour cette exposition !

Bronzes et bois gravés du Cameroun, appliqués du Bénin, peintures sur peaux d’animaux (Ethiopie), perlés et fils tressés d’Afrique du Sud, enseignes publicitaires du Ghana, « Souwer » de Tunisie : au-delà de la présentation de l’univers richement déjanté d’Hervé Di Rosa et de son incroyable capacité à l’invention plastique, au-delà du plaisir fondamental et jouissif de l’art qui l’amène aussi bien à la sculpture et à la linogravure qu’aux aquarelles et aux sanguines, c’est la face plus cachée de l’iceberg qui retiendra aussi l’attention du visiteur : la rencontre culturelle décomplexée, sans tabous, l’expérience humaine, la réflexion sur le partage du savoir-faire artistique et sur la richesse des techniques artisanales africaines. Outre les nombreuses pièces réalisées par l’artiste, l’exposition mettra également à l’honneur des oeuvres africaines étonnantes, issues de la collection de l’artiste ou d’autres collections particulières ou publiques parmi lesquels les étonnants dessins Bamoun du Cameroun, une statuette du Congo, ou des Souwer traditionnels.

Une exposition haute en couleur, accessible pour tous les âges, et qui remettent à leur juste valeur le plaisir de la création dans l’art contemporain et la diversité créatrice de l’Afrique.

Une exposition réalisée en collaboration avec Jean Seisser, collaborateur de longue date d’Hervé Di Rosa et auteur du livre Bons Baisers, paru cette année aux Editions Panama, disponible dans l’exposition.

Informations pratiques :

Exposition du 15 février 2006 au 8 avril 2007 · Museum · Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 11h à 18h. · Informations et Réservations : 32 2 218 37 32

Le Botanique
236 rue Royale
1210 Bruxelles
Tél : 02/218 37 32
www.botanique.be
info@botanique.be

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.