Dans les années ’30 au Sud des Etats-Unis, deux ouvriers agricoles bourlinguent de ferme en ferme pour gagner leur vie. George, vif, intelligent et débrouillard veille sur Lennie, colosse à l’âme d’enfant, qui aime tant la douceur mais ne connaît pas sa force.

Leur rêve ? S’acheter un petit lopin de terre et y vivre libres.

© Cassandre-Sturbois
© Cassandre-Sturbois

Autour d’eux, une humanité violente, souffrante, écrasée de solitude : les hommes qui travaillent au ranch. Le vieux Candy, auquel le dur labeur du travail à la ferme a volé une main, entre dans le rêve des deux compères ; Crook, le nègre est lui aussi séduit par l’utopie des nouveaux. Et puis, il y a Curley, le fils du patron, un petit voyou dont la femme frustrée trompe son ennui en draguant les garçons de ferme.

Ce grand classique de la littérature américaine dans lequel Steinbeck mêle habilement émotion et suspense se veut très réaliste. Il est transposé à la scène de manière quasi cinématographique.

Une histoire magnifique et tragique sur l’amitié et la condition humaine dans une société où l’argent est roi.

Une production du Théâtre Le Public

Texte John Steinbeck

Adaptation Danielle De Boeck et Michel Kacenelenbogen

Interprétation Olivier Massart, Serge Demoulin, André Lenaerts, Alexandre Aflalo, Saïd Bahaïd, Delphine Bertrand, Yannick Guégan, Nicolas Ossowski, Freddy Sicx, Laurent Vernin

Mise en scène Michel Kacenelenbogen

Au Théâtre Jean Vilar - Centre urbain - 1348 Louvain-la-Neuve

Du 23 novembre au 11 décembre 2004

à 20h30, sauf les jeudis à 19h30
le dimanche 5 décembre à 15h

Réservations : 0800/25 325, du lundi au samedi de 11h30 à 18h30 et sur Internet :
www.ateliertheatrejeanvilar.be

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.