Le passage du permis de conduire est toujours une cause de stress important pour les apprentis conducteurs. Deux CD-ROM vous proposent de vous préparer à fond pour l’examen théorique.

Ils devraient également être utiles aux conducteurs de longue date, qui ont probablement besoin de se rafraîchir la mémoire, même s’ils n’en sont pas toujours conscients ! Les nouvelles amendes aux montants ubuesques décidées en 2004 sont un motif complémentaire de bien être à jour dans ses connaissances en matière de règles de circulation routière. Une seule infraction vous coûtera le prix de plusieurs de ces CD-ROM. Autant donc éviter de la commettre.

« Feu vert pour le permis de conduire » [1] est l’équivalent interactif de la série de livres proposés par Claude De Bruyn, de l’émission « Contacts » de la RTBF (une référence !), qui permet d’étudier pas à pas l’ensemble des règles nécessaires à la conduite d’un véhicule. C’est une réalisation belge, donc, ce qui est un avantage par rapport à son concurrent. Il présente la théorie de manière très didactique. Chaque chapitre est divisé en plusieurs fiches de texte accompagnées de nombreuses illustrations et de petites animations en 3D ou des séquences vidéo. L’accent est mis sur les aspects pratiques de la conduite, avec un chapitre consacré, par exemple, à la conduite préventive. Une table des matières permet de visualiser les fiches qui ont déjà été lues et de se rendre directement sur celles qui restent encore à découvrir. L’ensemble des règles figure sur un document que l’on peut imprimer pour le consulter sans ordinateur.

Mais le grand intérêt du CD-ROM est l’interactivité. Outre un jeu des signaux routiers (associer des signaux à des définitions) et un jeu des priorités (dans un carrefour, indiquer l’ordre de passage légal des différents véhicules) - très drôle car il déclenche des animations liées aux réponses que l’on a données, et qui provoquent des froissements de tôle en cas d’erreur -, on y trouve deux outils permettant de bien s’entraîner. Le premier propose 560 questions similaires à celle de l’examen, accompagnées d’un commentaire. Et le second vous met en situation d’examen, avec 40 questions aléatoires auxquelles il vous faut répondre dans un temps limité, et que vous pouvez recommencer à volonté. Un excellent apprentissage pour passer de manière beaucoup plus sereine cet examen - le CD se termine par une vidéo montrant les différentes phases de celui-ci.

« Nouveau code de la Route » [2] est basé sur le code français, mais il est beaucoup plus multimedia. C’est donc un bon complément au précédent (ou à l’étude du code belge par d’autres moyens), mais on ne pourra pas s’en contenter. Le moindre point de la conduite ou du code est illustré de plusieurs images, photos, dessins ou petites animations, et d’un commentaire audio. On n’a pas de grosses masses de textes à lire comme dans le CD-ROM concurrent, et on peut se laisser guider par la voix de l’animatrice.

Un menu de navigation, très pratique, permet de se rendre, de toute page, à n’importe quel chapitre ou règle précise.
Il offre lui aussi deux possibilités de se tester.

La première propose dix tests corrigés qui regroupent la totalité des questions qui peuvent être posées au moment de l’examen (règles du code, mais aussi équipement et voyants du véhicule). Ce sont des questions verbales, auxquelles on répond en cliquant sur une télécommande virtuelle. La seconde vous met en situation réelle de test, avec 40 questions aléatoires et délai de réponse limité (plus une version adaptée aux conducteurs de cyclomoteurs - qui, en France, peuvent être conduits dès 14 ans à condition de passer un brevet).

Des tests thématiques permettent également de réviser des parties bien précises du code, avec ou sans correction simultanée. Un outil vraiment très bien conçu, dont on regrette qu’il n’ait pas été adapté aux caractéristiques du code belge.

Article paru dans Le Ligueur en 2004.