Dix petites histoires pour dresser l’inventaire des malentendus qui nous tissent à ceux qui nous ont donné la vie ; elles ont ces accents d’amour, de colère, d’agacements, de dérision que nous connaissons bien... Il y a toujours un manque ou un trop plein...

Un abandon, une démission, une petite culpabilité qui se transmet de génération en génération, une violence aussi qui surgit, faute de trouver les mots justes... Et c’est tout l’art de Pommerat : trouver les mots justes. Cela sonne si vrai et nous sommes si loin de la téléréalité, de la « télé-déballage ».

Ce n’est jamais complaisant, c’est le théâtre vérité d’un auteur impliqué. Les mots vibrent, racontent ces relations qui nous tissent et nous tricotent si intimement qu’on ne parvient jamais véritablement à dénouer les nœuds des liens du sang ; il faut dire que parents et enfants s’entendent si bien à se méprendre ! Et pourtant, l’humour est là, en embuscade, derrière chaque malentendu...

Pas étonnant que cette pièce fasse le tour du monde. Les mots d’un des auteurs français les plus brillants de sa génération, une langue magnifique qui nous plonge dans l’infinie complexité des rapports entre parents et enfants et nous renvoie à ce que nous avons de plus intime.
 
UNE CRÉATION DU THÉÂTRE LE PUBLIC

Textes de Joël Pommerat

Avec Rosalia Cuevas, Gaël Maleux, Claude Semal et Anouchka Vingtier

Mise en scène Thierry Debroux
Assisté de Peggy Thomas
Scénographie Vincent Lemaire
Lumières Nathalie Borlée
Costumes Catherine Somers
Directeur Technique Maximilien Westerlinck

Représentations du 13/1 au 21/02/09 à 20h30- Salle des Voûtes
Relâches dimanches et lundis 
 

Théâtre Le Public
rue Braemt 64-70,
1210 Bruxelles.
http://www.theatrelepublic.be/

Crédit photo : Cassandre Sturbois.

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.