A l’aube de la révolution bourgeoise de mai 1968, Rosaura, personnage sans mémoire, doute de sa propre existence. Se réveillant un matin dans un palais, le lendemain dans un bidonville, elle ne reconnaît plus le monde qui l’entoure.
Ses trois réveils, comme des naissances dans des mondes inconnus, vont la confronter à des conditions sociales différentes et à des formes changeantes du pouvoir.

Cette œuvre, librement inspirée de "La vie est un songe" de Calderón de la Barca et des "Ménines" de Velasquez, nous invite à explorer la frontière fragile entre rêve et réalité à travers l’écriture poétique de Pasolini.

La jeune Compagnie A signe ici son premier projet. Il est ambitieux et mérite votre confiance !

Une coproduction Compagnie A et Atelier Théâtre Jean Vilar

Texte Pier Paolo Pasolini
Traduction Michèle Fabien
Interprétation Cyril Briant, Luc Brumagne, Véronique Dumont, Gwennaëlle La Rosa, Thierry Lefèvre, Lydia Martinez, Erico Salamone, Hamida Tachfine, Ramon Primo Calderon
Mise en scène Martin Staes-Polet

Au Théâtre Jean Vilar - Centre urbain - 1348 Louvain-la-Neuve

Du 15 au 25 février 2005

à 20h30, sauf les jeudis à 19h30
le dimanche 20 février à 15h

Réservations : 0800/25 325, du lundi au samedi de 11h30 à 18h30.
Ou via le site internet : www.ateliertheatrejeanvilar.be

N.B. Ceci est un communiqué de l'organisateur. Le présent site ne peut donc tenu pour responsable de son contenu.