La RTBF a publié une enquête sur l’utilisation du dangereux amiante dans les conduites d’eau, très fréquente après la guerre (la société Eternit était le plus grand producteur d’amiante-ciment dans les années 60/70 et la Belgique le plus grand consommateur par habitant). Wavre est concernée : 11% de ses conduites d’eau sont infectées.

Cette matière, interdite depuis 1998, a tué des milliers de personnes et continue à en tuer car il en reste dans de nombreuses habitations, écoles et industries. Et elle a été utilisée abondamment pour la fabrication de tuyaux d’égouttage mais, ce qui est plus inquiétant, de transfert d’eau potable. Avec le temps, ces tuyaux se dégradent, libèrent des fibres d’amiante, qui se retrouvent dans l’eau potable.

L’In BW, contactée par la RTBF, confirme que 11% des conduites wavriennes sont concernées par cette inquiétante situation. Soit 34 km !

Comme d’habitude, les résultats des enquêtes sont contradictoires. Selon certaines, boire de l’eau contenant de l’amiante n’est pas dangereux. Une autre considère comme "possible" une association entre l’ingestion d’amiante et trois cancers digestifs spécifiques (œsophage, estomac et côlon). Mais d’autres sont convaincus de la dangerosité et invoquent le respect du principe de précaution. Selon le Parlement européen : "Les conduites en amiante-ciment ne devraient plus être utilisées ni homologuées pour l’acheminement de l’eau potable".

Pour savoir si vous êtes concerné par ce potentiel danger, contactez l’In BW

Mise à jour du 4 avril 2022 : La DH cite une étude réalisée en février sur la qualité de l’eau dans les communes concernées, et qui se veut rassurante : "Aucune fibre d’amiante n’a été détectée dans l’ensemble des 12 prélèvements réalisés les 17 et 18 février, indique l’inBW. Ces prélèvements ont été réalisés à Genappe, La Hulpe, Lasne, Ottignies et Wa- vre, c’est-à-dire les communes dans lesquelles le taux de ca- nalisations en asbeste-ciment est supérieur à 5 %."

Par Patrick Pinchart

Patrick Pinchart a travaillé toute sa vie dans la communication. Animateur à la RTBF, rédacteur en chef de Spirou, éditeur de bande dessinée, il est aussi militant pour Amnesty International, Ecolo, Greenpeace, le WWF (entre autres).